Soirée des Mérites et des prix Francopub

31 mars 2015

Et les prix sont remis à...

Lors de la Soirée des Mérites et des prix Francopub du 26 mars 2015, l'Office québécois de la langue française a récompensé des personnalités et des organisations pour leurs réalisations en matière de promotion et d'usage du français au travail et dans le commerce, dans les technologies de l'information, en publicité, en toponymie et dans la culture.

Lors de la Soirée des Mérites et des prix Francopub du 26 mars 2015, l’Office québécois de la langue française a récompensé des personnalités et des organisations pour leurs réalisations en matière de promotion et d’usage du français au travail et dans le commerce, dans les technologies de l’information, en publicité, en toponymie et dans la culture.

Les Mérites du français dans la catégorie travail et commerce ont été remis à :

Entreprise de moins de 50 employés : Likuid Communications

Entreprise ou organisation de 50 à 99 employés : Table sectorielle de l’automobile de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec

Entreprise d’au moins 100 employés : TELUS

Comité de francisation : Bell – Mention Coup de cœur au comité de Bitumar inc.

Entreprise internationale : Allstate du Canada, compagnie d’assurance Pour plus d’information : http://www.francofete.qc.ca/

← Précédent Entente de principe adoptée 31 mars 2015
Suivant → Les enseignantes et les enseignants dans la rue 31 mars 2015
Partager
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/et-les-prix-sont-remis-a/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.