Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

François Winter

Du même SUJET

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec est lancé !

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec est lancé !

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec a été lancé ce matin à l’hôtel…
Plus de la moitié des journalistes est victime de cyberharcèlement, dévoile une étude de la FNCC–CSN

Plus de la moitié des journalistes est victime de cyberharcèlement, dévoile une étude de la FNCC–CSN

Plus de la moitié des journalistes, chroniqueuses, chroniqueurs, animatrices et animateurs des médias québécois a été…
Réforme de la Loi sur le statut de l’artiste : François Legault doit respecter sa promesse, estiment les Québécoises et les Québécois

Réforme de la Loi sur le statut de l’artiste : François Legault doit respecter sa promesse, estiment les Québécoises et les Québécois

Dans une proportion de 75 %, la population du Québec considère que le premier ministre François…
Les paramédics en ont marre d’être stationnés à l’urgence

Les paramédics en ont marre d’être stationnés à l’urgence

La semaine dernière fut éprouvante pour les paramédics de Québec qui ont encore fait les frais…
Votre milieu de travail est-il bien protégé ?

Votre milieu de travail est-il bien protégé ?

Ce 6 avril marque l’entrée en vigueur du régime intérimaire sur les mécanismes de prévention prévu…
La CSN lance sa campagne nationale en santé-sécurité du travail

La CSN lance sa campagne nationale en santé-sécurité du travail

Le 6 avril 2022 marque l’entrée en vigueur du régime intérimaire des mécanismes de prévention et de participation…

Visages de l'austérité

ladroit

ladroit

« Dans le communautaire, on constate qu’il y a de plus en plus de demandes pour nos services d’aide en santé mentale. Les réformes de structures amènent ça. Ça se voit partout : il y a de plus en plus de dossiers d’aide juridique refusés, de moins en moins de logements sociaux construits malgré les longues listes d’attente et une pénurie d’intervenants en santé mentale.

Les compressions dans les services publics, c’est s’attaquer aux espoirs des gens. Et les personnes vivant avec des troubles de santé mentale ont besoin d’espoir, pas qu’on coupe dans les programmes qui devraient leur venir en aide. »

– François Winter, Directeur général, L’A-Droit (Chaudières-Appalaches)

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

ACTUALITÉS