Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Grande marche pour l’avenir du CHU Sainte-Justine

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Équité salariale pour le personnel de bureau: des actions de visibilité

Des militantes et des militants de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)…
Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Le STTuBAnQ–CSN projette l’impatience de ses membres

Ce jeudi 17 novembre, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs uni-es de Bibliothèque et Archives nationales…
Hilton Tremblant : l’employeur recule sur ses positions à la table de négociation

Hilton Tremblant : l’employeur recule sur ses positions à la table de négociation

En lock-out depuis le mois d’août, les travailleuses et les travailleurs du Hilton Homewood Suites de…
Situation hors de contrôle à la DPJ du Nunavik : de graves conséquences sur les enfants

Situation hors de contrôle à la DPJ du Nunavik : de graves conséquences sur les enfants

Le manque de familles d’accueil et de places en service de garde dans les différents villages…

CHU Sainte-Justine

30723791_1672564529503415_3011821373661118464_o

Grande marche pour l’avenir du CHU Sainte-Justine

La Coalition pour l’avenir du CHU Sainte-Justine a officiellement annoncé aujourd’hui la tenue, le dimanche 6 mai prochain, d’une Grande marche pour l’avenir du CHU Sainte-Justine.

Le président du Comité vigilance-mobilisation du CMDP CHU Sainte-Justine et chirurgien pédiatrique spécialisé en greffe hépatique, Dr Michel Lallier, a présenté le thème de l’événement qui se tiendra sous la signature : « Affaiblir Sainte-Justine : JAMAIS ! »

« La population est invitée à se joindre à la marche qui vise à livrer au gouvernement le message que nous n’acceptons pas l’affaiblissement du CHU Sainte-Justine et la perte de ses grands leviers décisionnels propres, et que les efforts pour que cette décision soit révisée se poursuivront sans relâche », a déclaré Dr Lallier.

Les marcheurs sont invités à se rassembler à compter de 11 h à l’angle des rues Édouard-Montpetit et Vincent-d’Indy (station de métro Édouard-Montpetit – ligne bleue). La marche s’ébranlera à 11 h 30 et parcourra une distance d’environ 1 km pour se terminer devant le CHU Sainte-Justine, situé au 3175, chemin de la Côte-Sainte-Catherine. Sur place, diverses personnalités prendront la parole. La fin de l’événement est prévue vers 13 h.

La marche se veut un événement familial ouvert à tous. Les marcheurs qui souhaitent recevoir les dernières nouvelles sur la Grande marche peuvent se préinscrire à l’adresse (www.inscription-facile.com/6mai).

À propos de la Coalition pour l’avenir du CHU Sainte-Justine

Les voix de la CSQ, de la FTQ, de MQRP, de Mme Françoise David et des retraités du CHU Sainte-Justine se sont ajoutées à celles de toute la communauté de l’institution (personnel, infirmières, infirmières auxiliaires, professionnels et médecins), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), des trois syndicats locaux (CSN), de 12 associations de parents d’enfants malades ou handicapés, de l’Association des pédiatres du Québec et de personnalités comme Mme Marguerite Blais, ex-ministre responsable des Aînés, et M. Claude Castonguay, ex-ministre de la Santé et des Services sociaux.

À ce jour, les trois partis d’opposition à l’Assemblée nationale ont pris l’engagement de rétablir la gouvernance propre au CHU Sainte-Justine. Pour sa part, l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP) a publié un texte à ce sujet dans l’édition du quotidien Le Devoir du 16 octobre 2016.

Le CHU Sainte-Justine a vu les éléments cardinaux de sa gouvernance (son conseil d’administration et sa direction générale) fusionnés avec ceux du CHUM en vertu d’un décret adopté sans consultation et daté du 2 septembre 2015.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket