La CSN appuie le mouvement de grève étudiante pour le climat

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Au Conseil des ministres présenté aujourd’hui, composé de nouveaux visages comme de vétérans et qui aurait…
En action pour une transition juste et écologique

En action pour une transition juste et écologique

Des mobilisations climatiques s’organisent à travers le monde ce vendredi 23 septembre et plusieurs de nos fédérations, conseils…
Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Le syndicat de la Fonderie Horne lance un appel au calme

Après des mois à se focaliser sur le débat public à Rouyn-Noranda concernant l’arsenic et la…
Fonderie Horne: rassurée, la CSN garde l’œil ouvert

Fonderie Horne: rassurée, la CSN garde l’œil ouvert

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille favorablement le plan d’action de la fonderie Horne de…
Alliance historique entre la CSN et Nature Québec pour protéger les forêts

Alliance historique entre la CSN et Nature Québec pour protéger les forêts

Nature Québec et la Confédération des syndicats nationaux lancent aujourd’hui une alliance pour revendiquer des améliorations…
Tuer le Publisac aura des impacts majeurs : la CSN demande l’intervention du gouvernement

Tuer le Publisac aura des impacts majeurs : la CSN demande l’intervention du gouvernement

La ville de Montréal a pris une décision unilatérale en annonçant la mise en place d’un…

La planète s'invite à l'université

2018-03-08_climat_CSN

La CSN appuie le mouvement de grève étudiante pour le climat

La CSN appuiera, vendredi prochain, le vaste mouvement international de grève étudiante pour le climat. Alors que près de 60 000 étudiantes et étudiants des cégeps et des universités seront en grève au Québec pour la lutte contre les changements climatiques, des grèves sont aussi prévues dans une cinquantaine de pays à travers le monde.

« Il est réjouissant de voir à quel point la jeunesse se mobilise pour le futur de la planète, mentionne le président de la CSN, Jacques Létourneau. Les jeunes appellent à un changement radical dans nos façons de vivre et nos façons de faire. Étant donné l’urgence entraînée par le réchauffement climatique, nous n’avons d’autres choix qu’une remise en question fondamentale de nos comportements individuels et collectifs, que ce soit en matière de transport, d’énergie et de consommation. Plusieurs membres de la CSN manifesteront aux côtés des étudiantes et des étudiants afin d’exiger de nos gouvernements des mesures concrètes pour répondre aux nombreux défis du réchauffement climatique. »

Une étudiante suédoise, Greta Thunberg, est à l’origine de cette mobilisation planétaire. Depuis août 2018, elle a décidé qu’elle n’irait pas à l’école les vendredis pour demander au parlement suédois des changements radicaux face à l’urgence climatique. Depuis le début de son intervention, le mouvement est devenu planétaire et ne cesse de prendre de l’ampleur.

Le collectif La planète s’invite à l’université organise plusieurs actions, le 15 mars prochain, dans de nombreuses villes du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket