Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN dénonce les mesures d’austérité totalisant plus de 50 millions de dollars

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

La Semaine québécoise de la garde scolaire doit nous donner l’occasion, comme collectivité, de souligner la…
Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Bien qu’elle salue l’effort mis pour améliorer la situation, la Fédération de la santé et des…
Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Alors que toutes et tous pensaient le conflit des Centres de la petite enfance (CPE) bel…
Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

En matière d’encadrement des services de garde en milieu scolaire, le projet de règlement déposé aujourd’hui…
Projet de loi 15 en protection de la jeunesse : Ce ne doit pas être la fin, mais le début

Projet de loi 15 en protection de la jeunesse : Ce ne doit pas être la fin, mais le début

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) appuie globalement le projet de loi 15 modifiant la Loi sur…
Les syndiqué-es de la CSN du secteur des CPE entérinent l’entente de principe à 93 %

Les syndiqué-es de la CSN du secteur des CPE entérinent l’entente de principe à 93 %

Dans le cadre de dizaines d’assemblées générales ayant eu lieu entre le 9 et le 11 décembre,…

Centres de la petite enfance et bureaux coordonnateurs

La CSN dénonce les mesures d’austérité totalisant plus de 50 millions de dollars

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) dénonce la décision de la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, d’imposer des compressions budgétaires, dont 52 millions de dollars dans les centres de la petite enfance et dans les bureaux coordonnateurs. La CSN s’insurge d’autant plus que cette réduction du financement survient alors que le gouvernement vient d’imposer aux parents des hausses de leurs contributions.

Selon des informations diffusées ce matin, le ministère aurait arrêté son scénario de compressions budgétaires pour l’année 2015. Les CPE et les bureaux coordonnateurs devront assumer une réduction substantielle de leurs budgets de fonctionnement et devront piger dans leur surplus accumulés aux fins des immobilisations et des projets de rénovation. Ces coupes viennent s’ajouter aux 45 millions de dollars imposés par le précédent gouvernement pour l’exercice 2013.

« C’est clairement un leurre de croire que ces compressions n’auront pas d’impacts directs sur les services dispensés à des milliers d’enfants, lance Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN. L’annonce de la ministre, aujourd’hui, va affaiblir passablement le réseau des CPE tel qu’on le connaît. On constate déjà les ravages des compressions dans plusieurs autres services à la population. Le secteur des services de garde n’est pas différent. C’est inacceptable. Personne n’a voté pour ça ! »

Nombre d’études ont démontré l’importance de la fréquentation de services éducatifs de qualité pour améliorer le développement global et le bien-être de l’enfant ainsi que pour accroître ses chances de réussite scolaire. « Avec ces compressions, le gouvernement fragilise à nouveau le réseau des CPE et des BC-CPE au détriment du volet éducatif des services de garde », conclut Véronique de Sève.

À propos des RSG et de la CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) regroupe plus de 130 000 syndiqué-es, dont 10 200 travailleuses et travailleurs en CPE et plus de 3000 responsables de service de garde en milieu familial. Pour sa part, la CSN est composée de près de 2000 syndicats regroupant plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket