Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN entend poursuivre la bataille

Du même SUJET

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

Quand les frais de garde payent le matériel scolaire…

La Semaine québécoise de la garde scolaire doit nous donner l’occasion, comme collectivité, de souligner la…
Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Adoption du projet de loi 1 : une occasion manquée de faire mieux pour les familles

Bien qu’elle salue l’effort mis pour améliorer la situation, la Fédération de la santé et des…
Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Le conflit dans les CPE ? À Montréal et Laval, une association patronale refuse de régler !

Alors que toutes et tous pensaient le conflit des Centres de la petite enfance (CPE) bel…
Large appui de la Société civile envers la Première Nation de Long Point face à Sayona Mining et lancement d'une pétition de soutien internationale

Large appui de la Société civile envers la Première Nation de Long Point face à Sayona Mining et lancement d'une pétition de soutien internationale

Neuf regroupements et comités citoyens, groupes environnementaux, syndicat et organisme communautaire de l’Abitibi-Témiscamingue joignent leurs voix…
Budget provincial  : un budget électoraliste et des mesures non ciblées

Budget provincial : un budget électoraliste et des mesures non ciblées

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) déplore que le budget 2022-2023 du gouvernement provincial, présenté aujourd’hui par…
500 organisations, dont la CSN, réclament une politique d'habitation au Québec

500 organisations, dont la CSN, réclament une politique d'habitation au Québec

Selon ces organisations, une telle politique est plus que jamais nécessaire compte tenu de la gravité…

Entente de l'AQCPE sur les compressions dans les services de garde éducatifs

La CSN entend poursuivre la bataille

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) est extrêmement déçue de constater que les compressions budgétaires de plusieurs dizaines de millions de dollars imposées par Québec dans les services de garde sont maintenues. La centrale, qui représente plus de 22 000 syndiqué-es dans les services de garde à contribution réduite, considère que l’entente conclue hier avec l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) ne règle en rien les problèmes qui accablent le réseau des services de garde depuis des années.

Elle mettra tout en œuvre pour forcer le gouvernement libéral à garantir l’universalité et l’accessibilité à des services de garde de qualité pour tous. L’entente prévoit le maintien des compressions de 73 millions de dollars, avec versement d’une allocation de transition pour l’année en cours de 41 millions de dollars pour en amoindrir les impacts sur les services. Selon la CSN, cette entente risque d’accroître les problèmes en institutionnalisant le sous-financement et la hausse perpétuelle de la contribution parentale. « Malgré cette entente avec l’AQCPE, affirme Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN, l’attitude du gouvernement pour tenter de dénaturer, voire même de démanteler ce joyau que sont les services de garde à contribution réduite au profit de garderies commerciales, demeure parfaitement ignoble.

Les parents, comme l’ensemble des travailleuses et des travailleurs en centres de la petite enfance, chez les responsables d’un service de garde en milieu familial reconnues et en services de garde en milieu scolaire n’ont pas dit leur dernier mot. Le gouvernement va davantage sentir monter la colère au cours des prochaines semaines ! » Ce dimanche 28 février, la CSN va procéder au lancement d’une vaste campagne publique d’information et de sensibilisation portant sur la nécessité de préserver et de développer le réseau des services de garde à contribution réduite, un modèle qui a fait ses preuves depuis 20 ans. L’événement, qui promet d’être haut en couleur, aura lieu au cinéma Quartier latin à Montréal. Les détails suivront sous peu.

À propos de la CSN
Quelque 10 500 travailleuses et travailleurs dans les centres de la petite enfance de même que 3200 responsables d’un service de garde en milieu familial sont affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN). Plus de 8000 employé-es œuvrant dans les services de garde en milieu scolaire sont affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN). Pour sa part, la CSN regroupe plus de 325 000 membres issus de tous les secteurs d’activités publics et privés.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket