La CSN prête à travailler dans une vision commune

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Les salarié-es de BAnQ en grève bientôt

Les salarié-es de BAnQ en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs unis de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (STTuBAnQ–CSN) a…
L’aide juridique à nouveau menacée par la grève au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

L’aide juridique à nouveau menacée par la grève au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

Les services de l’aide juridique dispensés au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Iles-de-la-Madeleine pourraient à nouveau…
Les salarié-es de BAnQ se dotent d’un mandat de grève

Les salarié-es de BAnQ se dotent d’un mandat de grève

Réunis en assemblée générale ce lundi soir, 16 janvier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs…
Appauvrir les travailleuses et les travailleurs des services publics, la pire des solutions

Appauvrir les travailleuses et les travailleurs des services publics, la pire des solutions

« Les services publics font face à une crise de main-d’œuvre sans précédent, à laquelle s’ajoute…
Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…

Plan Santé de la CAQ

2020-04_sante-pab-asss-covid_CSN

La CSN prête à travailler dans une vision commune

Hier, de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le ministre Dubé rencontraient différents acteurs du réseau, dont les représentantes et représentants des organisations syndicales, pour présenter les mesures du Plan santé qui guident le ministre dans ses projets de réforme du réseau public. D’autres rencontres de discussions sont prévues.

Un tel forum d’échanges au niveau national est inédit. La CSN, la FSSS–CSN et la FP–CSN participeront activement à ces travaux. Depuis sa fondation, la CSN milite pour améliorer et pérenniser le réseau de santé et de services sociaux public et universel. Le réseau fait face aujourd’hui plus que jamais à des défis titanesques. Toutefois, aucune réforme n’atteindra ses objectifs si elle n’émane pas d’une vision commune, partagée par tous les partenaires. En ce sens, la CSN accueille positivement cette démarche de consultation des travailleuses et des travailleurs, lancée par le ministre.

« Nous souhaitons ardemment que cette démarche soit sincère, souligne le vice-président de la CSN, David Bergeron-Cyr. Nous jugerons l’arbre à ses fruits. Nous espérons que cela permettra d’aller au fond des choses, au-delà même de ce qui est prévu dans les 50 mesures annoncées par le ministre Dubé. Nous l’avons dit et répété, même les meilleures idées ne peuvent être pleinement mises en place si les travailleuses et les travailleurs ne sont pas impliqués. On ne compte plus le nombre de réformes précédentes mal reçues sur le terrain parce qu’elles ne tenaient pas compte de la réalité au quotidien dans les établissements. »

Pour un réseau public fort
Pour la CSN, ce lieu de discussion sera notamment l’occasion de soulever les risques de conséquences néfastes liés à la privatisation des soins et des services et de mettre au jeu ses propres pistes de solutions. Le renforcement du rôle des CLSC, l’amélioration des services de soutien à domicile, l’accès aux soins de santé mentale, la décentralisation du réseau, l’autonomie des CHSLD et des centres jeunesse et la pénurie de main-d’œuvre et le travail interdisciplinaire seront au nombre des éléments portés par la CSN dans le cadre de ces travaux.

Enfin, la CSN rappelle que la santé globale des Québécoises et des Québécois repose sur de nombreux facteurs qui ne se limitent pas aux soins et services offerts dans les établissements. Le gouvernement dispose de nombreux autres leviers pour favoriser la santé et le bien-être de la population, notamment en agissant positivement sur les déterminants sociaux de la santé, pensons au revenu décent, à l’éducation accessible et de qualité, aux services éducatifs de garde à la petite enfance, au logement abordable et salubre ou encore à la lutte contre toute forme de discrimination.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket