Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN réaffirme la pertinence du poste de Commissaire à la santé et au bien-être

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Lancement de la négociation en santé et services sociaux : des solutions pour épauler le personnel

Lancement de la négociation en santé et services sociaux : des solutions pour épauler le personnel

Les délégué-es de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) ont rendu visite…
Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

Équité salariale : le personnel de bureau et de l’administration de l’Outaouais réclame son dû!

C’est plus 275 militantes et militants de la Fédération de la santé et des services sociaux…
Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Le Front commun s'élargit avec l'adhésion de l'APTS

Alors qu’une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s’amorce,…
Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

Le plus important syndicat du milieu de la santé annonce ses revendications

En vue des élections du 3 octobre prochain, la FSSS–CSN dévoile ses revendications afin de permettre…
Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Les organisations syndicales représentant le personnel du réseau de la santé et des services sociaux se…
« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

Bien qu’elles accueillent favorablement l’annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de…

Étude comparative des urgences du Québec

Michel Giroux
Michel Giroux

La CSN réaffirme la pertinence du poste de Commissaire à la santé et au bien-être

Pour la CSN, l’étude comparative des urgences du Québec présentée aujourd’hui par le Commissaire à la santé et au bien-être, Robert Salois, prouve toute la pertinence de maintenir cet organisme de surveillance et de recommandation indépendant du ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Notre réseau public de santé et de services sociaux n’est pas une usine de boîtes à chaussures dont on peut évaluer objectivement la performance à l’aide d’une petite grille standardisée. Il est complexe, vaste, différents intérêts corporatistes s’y entrechoquent et il doit servir, en bout de ligne, à préserver la dignité des personnes qui ont des besoins variés, ce qui commande toutes sortes de nuances, rappelle le vice-président de la CSN, Jean Lacharité. Il est important de pouvoir compter sur le regard non partisan, apolitique du Commissaire à la santé et au bien-être qui nous propose encore cette fois-ci de nombreuses pistes de solutions aux problèmes des urgences qui méritent, à tout le moins, d’être sérieusement étudiées. Encore une fois, la CSN demande au Dr Gaétan Barrette de reconsidérer sa décision d’abolir cette fonction qui nous apparaît indispensable à une véritable défense du droit à la santé pour toutes et tous ».

La CSN étudiera en profondeur ce rapport au cours des prochains jours. La CSN revendique le maintien du poste de Commissaire à la santé et au bien-être dans le cadre de la campagne qu’elle mène sous le thème Ma place en santé, j’y tiens.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket