Il a contribué à fonder 83 caisses d'économie, les ACEF et l'aide juridique

3 décembre 2014

La CSN rend hommage à André Laurin, un grand militant de la cause sociale

La CSN tient à rendre hommage à André Laurin, un militant de la cause sociale qui a consacré sa vie à la classe ouvrière et aux gagne-petit, décédé hier, le 2 décembre, à l'âge de 88 ans. André Laurin a été conseiller syndical à la CSN de 1962 à 1986.

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à rendre hommage à André Laurin, un militant de la cause sociale qui a consacré sa vie à la classe ouvrière et aux gagne-petit, décédé hier, le 2 décembre, à l’âge de 88 ans. André Laurin a été conseiller syndical à la CSN de 1962 à 1986.

« Il a mené une lutte acharnée contre les requins de la finance qui égorgeaient littéralement les travailleurs et leurs familles, a mentionné le président de la CSN, Jacques Létourneau. André Laurin est allé au front et s’est impliqué de multiples façons pour améliorer la vie des ouvriers en intervenant sur leur endettement et leur épargne. La CSN lui doit beaucoup et le Québec aussi. »

En 1991, la CSN a publié La CSN au cœur du Québec, où il est démontré le courage et le travail militant d’André Laurin : « Au début des années 1960, la rue Racine, à Chicoutimi, était en quelque sorte la capitale du prêt usuraire. Les compagnies de finance – les Household, Beneficial et autres – siphonnaient des dizaines de millions aux travailleurs de la région avec des taux d’intérêt exorbitants. C’est alors qu’André Laurin, un salarié de la CSN, s’est amené dans la région. Après un an, portant sa lutte à la radio et à la télévision, il devait débarrasser la région de ces compagnies véreuses. On lui intenta 200 procès, qu’il gagna. En un an, 10 000 familles avaient bénéficié des conseils de l’équipe mise sur pied pour assainir les budgets familiaux. André Laurin fut à la base de la fondation des Associations coopératives d’économie familiales, les ACEF. C’est aussi André Laurin qui posa les premiers jalons de ce qui allait devenir un succès extraordinaire : la Caisse d’économie des travailleurs réunis de Québec. »

Au cours de ces procès, il a démontré le vol éhonté d’un montant qu’il a estimé à plus de 3 milliards de dollars, en 1960, par des compagnies et des individus « pégreux », qui imposaient des taux d’intérêt de plus de 45 %.

André Laurin a aussi contribué à créer pas moins de 83 caisses d’économie pour permettre aux membres des syndicats d’avoir un certain contrôle sur leur épargne. Il a aussi activement participé à la création de l’assurance automobile du Québec, lors du premier mandat du Parti québécois.

En mai 2012, en pleine crise sociale, le premier ministre d’alors, Jean Charest, a nommé cet ancien conseiller syndical de la CSN Chevalier de l’ordre du Québec. En 2014, l’Université Laval lui a remis un doctorat honorifique.

Il est possible d’entendre le témoignage du camarade André Laurin sur le site Les militants, une initiative de l’ex-secrétaire général du Conseil central de Montréal (CSN), Fernand Foisy.

← Précédent Sylvie Thibault 3 décembre 2014
Suivant → Inacceptable et irrespectueux 4 décembre 2014
Partager
Sujets
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Louis-Serge Houle Directeur du Service des communications de la CSN
514 792-0795
louis-serge.houle@csn.qc.ca twitter.com/LSHoule

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/la-csn-rend-hommage-a-andre-laurin-un-grand-militant-de-la-cause-sociale/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.