Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN rend hommage à André Laurin, un grand militant de la cause sociale

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Lucie Dagenais : une grande dame nous quitte

Lucie Dagenais : une grande dame nous quitte

C’est avec profondément de tristesse que le mouvement CSN a appris le décès cette semaine de…
Gérald Larose recevra le prix Chevalier-de-Lorimier

Gérald Larose recevra le prix Chevalier-de-Lorimier

Nous désirons vous transmettre cette invitation du Rassemblement pour un pays souverain. Cette année pour sa 17e…
Joseph Giguère (1940-2020)

Joseph Giguère (1940-2020)

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Joseph Giguère, ancien président du Conseil…
Fernand Daoust, un grand bâtisseur du Québec

Fernand Daoust, un grand bâtisseur du Québec

C’est avec une grande tristesse que les membres de la CSN ont appris ce matin le…
Le prix Pierre-Vadeboncœur 2019 remis  au romancier et essayiste Yvon Rivard

Le prix Pierre-Vadeboncœur 2019 remis au romancier et essayiste Yvon Rivard

Le jury du prix Pierre-Vadeboncœur a porté son choix sur l’essai Le chemin de l’école, de…
Décès de Norbert Rodrigue, ancien président de la CSN

Décès de Norbert Rodrigue, ancien président de la CSN

C’est avec une profonde tristesse que la CSN a appris le décès, hier soir, de Norbert…

Il a contribué à fonder 83 caisses d'économie, les ACEF et l'aide juridique

La CSN rend hommage à André Laurin, un grand militant de la cause sociale

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à rendre hommage à André Laurin, un militant de la cause sociale qui a consacré sa vie à la classe ouvrière et aux gagne-petit, décédé hier, le 2 décembre, à l’âge de 88 ans. André Laurin a été conseiller syndical à la CSN de 1962 à 1986.

« Il a mené une lutte acharnée contre les requins de la finance qui égorgeaient littéralement les travailleurs et leurs familles, a mentionné le président de la CSN, Jacques Létourneau. André Laurin est allé au front et s’est impliqué de multiples façons pour améliorer la vie des ouvriers en intervenant sur leur endettement et leur épargne. La CSN lui doit beaucoup et le Québec aussi. »

En 1991, la CSN a publié La CSN au cœur du Québec, où il est démontré le courage et le travail militant d’André Laurin : « Au début des années 1960, la rue Racine, à Chicoutimi, était en quelque sorte la capitale du prêt usuraire. Les compagnies de finance – les Household, Beneficial et autres – siphonnaient des dizaines de millions aux travailleurs de la région avec des taux d’intérêt exorbitants. C’est alors qu’André Laurin, un salarié de la CSN, s’est amené dans la région. Après un an, portant sa lutte à la radio et à la télévision, il devait débarrasser la région de ces compagnies véreuses. On lui intenta 200 procès, qu’il gagna. En un an, 10 000 familles avaient bénéficié des conseils de l’équipe mise sur pied pour assainir les budgets familiaux. André Laurin fut à la base de la fondation des Associations coopératives d’économie familiales, les ACEF. C’est aussi André Laurin qui posa les premiers jalons de ce qui allait devenir un succès extraordinaire : la Caisse d’économie des travailleurs réunis de Québec. »

Au cours de ces procès, il a démontré le vol éhonté d’un montant qu’il a estimé à plus de 3 milliards de dollars, en 1960, par des compagnies et des individus « pégreux », qui imposaient des taux d’intérêt de plus de 45 %.

André Laurin a aussi contribué à créer pas moins de 83 caisses d’économie pour permettre aux membres des syndicats d’avoir un certain contrôle sur leur épargne. Il a aussi activement participé à la création de l’assurance automobile du Québec, lors du premier mandat du Parti québécois.

En mai 2012, en pleine crise sociale, le premier ministre d’alors, Jean Charest, a nommé cet ancien conseiller syndical de la CSN Chevalier de l’ordre du Québec. En 2014, l’Université Laval lui a remis un doctorat honorifique.

Il est possible d’entendre le témoignage du camarade André Laurin sur le site Les militants, une initiative de l’ex-secrétaire général du Conseil central de Montréal (CSN), Fernand Foisy.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket