Décès d'Yvon Charbonneau

Diner d'adieu pour les présidents des centrales qui retournent en prison le 2 février 1973
25 avril 2016

La CSN rend hommage à un leader

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à saluer Yvon Charbonneau et à offrir ses condoléances aux membres de sa famille et à ses proches ainsi qu'aux militantes et aux militants de la CSQ, qu'il a présidée de 1970 à 1978, puis de 1982 à 1988.

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tient à saluer Yvon Charbonneau et à offrir ses condoléances aux membres de sa famille et à ses proches ainsi qu’aux militantes et aux militants de la CSQ, qu’il a présidée de 1970 à 1978, puis de 1982 à 1988.

« J’ai personnellement rencontré le camarade Charbonneau, alors qu’il présidait la CEQ, a exprimé le président de la CSN, Jacques Létourneau. À cette époque, je militais dans le mouvement étudiant et ses qualités de leader et de tribun m’avaient impressionné. »

Aux côtés de Marcel Pepin et de Louis Laberge, Yvon Charbonneau a marqué la fin d’une époque du syndicalisme qui a ouvert la porte à des améliorations importantes des conditions de travail dans le secteur public québécois.

« Yvon Charbonneau était un syndicaliste combatif qui a bien servi la classe ouvrière, a poursuivi Jacques Létourneau. Je le salue bien bas. »

← Précédent Semaine nationale du laboratoire médical 24 avril 2016
Suivant → Un programme à protéger et à améliorer 25 avril 2016
Partager
Dossiers
    Aucun dossier n'est associé à ce document.
Sujets
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/la-csn-rend-hommage-a-un-leader/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.