Stratégie nationale de construction navale

16 juillet 2019

La FIM-CSN demande au gouvernement et aux partis de l’opposition d’agir pour la Davie

« Pourquoi Justin Trudeau n’agirait-il pas tout de suite pour mettre un terme à l’injustice commise par Stephen Harper, qui avait volontairement écarté la Davie de la Stratégie nationale au profit des chantiers d’Halifax et de Vancouver? » - Louis Bégin, président de la FIM-CSN

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) se réjouit de l’annonce qui devrait être faite aujourd’hui par le gouvernement canadien en ce qui a trait à l’octroi du contrat d’entretien de trois frégates canadiennes au chantier naval Davie. Toutefois, la FIM regrette qu’il ne soit pas encore question d’intégrer sans plus attendre le chantier Davie à la Stratégie nationale de construction navale canadienne.

« Le travail sur l’entretien des frégates, qui s’échelonnera sur une dizaine d’années, offrira une stabilité au chantier et permettra à plusieurs centaines de travailleuses et de travailleurs d’avoir un emploi garanti. Nous sommes très heureux de l’annonce d’aujourd’hui », souligne d’abord le président de la FIM–CSN, Louis Bégin.

Le président de la FIM–CSN déplore par ailleurs de voir que le gouvernement ne semble pas avoir l’intention d’intégrer dès maintenant le chantier à l’actuelle Stratégie nationale de construction navale canadienne. « Pourquoi Justin Trudeau n’agirait-il pas tout de suite pour mettre un terme à l’injustice commise par Stephen Harper, qui avait volontairement écarté la Davie de la Stratégie nationale au profit des chantiers d’Halifax et de Vancouver? » a-t-il lancé.

Louis Bégin demande également aux partis de l’opposition d’agir pour que la situation soit enfin corrigée. « Il n’est pas acceptable que le Chantier Davie soit encore aujourd’hui réduit à devoir quêter les contrats. Tous les partis à Ottawa doivent s’unir pour faire pression sur le gouvernement, afin que le chantier obtienne enfin la reconnaissance qui lui est due dans la stratégie nationale. Il n’y a aucune raison de remettre à plus tard cette affaire qui aurait dû être faite depuis longtemps », a-t-il conclu.

 

← Précédent La grève à la TÉLUQ prend fin 13 juillet 2019
Suivant → Une percée majeure pour tout le secteur de l'événementiel 17 juillet 2019
Partager
Source
csn
Pour information
Ariane Gagné Services des communications - CSN 514 349-1300

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/la-fim-csn-demande-au-gouvernement-et-aux-partis-de-lopposition-dagir-pour-la-davie/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.