Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les syndiqués adoptent leur contrat de travail

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

Réaction du Front commun au rapport de l’ISQ sur la rémunération des employé-es de l’administration québécoise

L’écart persiste et le rattrapage est nécessaire Encore cette année et à l’aube des négociations dans…
Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Climat de travail toxique à Lac-du-Cerf

Le climat de travail ne cesse de se détériorer à la municipalité de Lac-du-Cerf. L’arrivée d’un…
6 décembre : quand la haine perdure

6 décembre : quand la haine perdure

Le 6 décembre 1989, 14 femmes sont assassinées par un misogyne à l’école Polytechnique de Montréal,…
Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Piquetage symbolique chez Autobus la Montréalaise

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des Autobus La Montréalaise–CSN (STTAM–CSN) ont tenu un…
Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Menace de grève à l’ITHQ : la table c’est aussi pour négocier

Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des…
Entente de principe chez Autobus Chambly

Entente de principe chez Autobus Chambly

À la suite d’une ultime séance de médiation tenue ce lundi 28 novembre, une entente de…

Unibéton

Les syndiqués adoptent leur contrat de travail

Le 18 septembre dernier, la centaine de salarié-es membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs d’Unibéton – CSN ont entériné, dans une proportion de 82 %, l’entente de principe intervenue plus tôt avec leur employeur. C’est la première fois qu’ils obtiennent une convention collective négociée avec la CSN et la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN).

« Nous sommes très heureux du dénouement rapide de la négociation et de l’atteinte de nos objectifs, soit l’amélioration concrète de nos conditions de travail, affirme Daniel Gauthier, président du syndicat. Et nous sommes surtout très fiers de l’appui des travailleurs d’Unibéton tout au long de cette négociation. »

La nouvelle convention collective, qui sera en vigueur jusqu’en mai 2017, vient bonifier significativement l’ancien contrat de travail échu en juin dernier. Au plan salarial, les travailleurs vont toucher rétroactivement au 1er juin 2012 des augmentations de 2,9 % par année, pour un total de 14,5 %. De plus, l’employeur haussera sa participation de 25 % au REER collectif et de 16 % pour le régime d’assurance collective au terme de la convention.

Parmi les autres gains, mentionnons ceux relatifs aux heures supplémentaires, l’une des priorités de négociation des travailleurs. Ainsi, ils obtiennent le paiement des heures supplémentaires majorées à 50 % du salaire après 9 heures 30 travaillées, pour ensuite passer à 9 heures à compter de la 4e année. Ailleurs dans l’industrie, il faut en moyenne 10 heures avant de pouvoir être payés en heures supplémentaires. Les salariés verront aussi leur période de souper rémunérée à taux supplémentaire, en plus du versement d’une prime de 14 $ pour le repas. Enfin, lors de rappel au travail, ils seront minimalement payés 5 heures au lieu de 4 heures comme auparavant.

Rappelons que le Syndicat des travailleuses et travailleurs d’Unibéton représente les salariés des trois sites de l’entreprise situés à Montréal, à Laval et à la Prairie. Les syndiqués ont choisi de quitter la CSD pour joindre les rangs de la CSN. Accrédité le 21 février 2012, le syndicat est affilié à la FIM-CSN, qui compte plus de 30 000 membres réunis dans 320 syndicats. Pour sa part, la CSN regroupe plus de 300 000 syndiqué-es dans tous les secteurs d’activité.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket