Négociation dans les CPE

8 mars 2018

Les travailleuses misent sur l’implication des parents

Après presque une semaine de grève, il apparaît évident que la résolution du conflit de travail passe par l’implication des parents, qui comptent pour les deux tiers des membres des conseils d’administration des CPE au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

En conférence de presse aujourd’hui, le Syndicat des travailleuses des CPE et BC du Saguenay–Lac-Saint-Jean (FSSSCSN), par le biais de sa présidente, Nathalie Duperré, a dévoilé son plan d’action des prochains jours visant l’information et la mobilisation des parents utilisateurs des CPE en grève de la région.

« Après presque une semaine de grève, il est évident, plus que jamais, que la résolution de notre conflit de travail passe par l’implication des parents. Les associations patronales ont démontré, par l’envoi de plusieurs mises en demeure, leur volonté de judiciariser l’ensemble de nos actions et, surtout, de nous faire taire. Les parents représentent le 2/3 des membres de l’ensemble des conseils d’administration des CPE. Il est maintenant temps qu’ils reprennent le pouvoir qui leur est dû et mandatent leurs directions à régler notre convention collective » explique Nathalie Duperré, présidente du Syndicat.

Afin de favoriser cette reprise de pouvoir des parents dans les conseils d’administration et sur les décisions qui touchent directement leurs services de garde, le Syndicat entend aller à leur rencontre. Les travailleuses en grève profiteront donc des dernières journées de la semaine de relâche afin de se présenter dans les différentes activités familiales organisées pour l’occasion. Trois séances d’informations pour les parents se tiendront le 12 mars, à Chicoutimi, le 13 mars, à Alma, et le 14 mars, à Saint-Félicien, où les représentantes syndicales présenteront l’ensemble du déroulement de la négociation, les compromis faits jusqu’à maintenant et l’entente intervenue avec certains CPE, tout en laissant la place à l’ensemble des questions qu’ils peuvent se poser.

« Nous lançons la même invitation aux parents membres des conseils d’administration. Nous sentons que les associations patronales leur donnent au compte-gouttes l’information nécessaire pour bien comprendre les enjeux et les tiennent bien loin des réelles décisions. Nos conseillers syndicaux et nous sommes en tout temps disponibles pour des rencontres de groupes, des téléphones ou des rencontres informelles pour répondre à l’ensemble de leurs questions » conclut la présidente du STCPEBCSLSJ (FSSSCSN).

Sans convention collective depuis 35 mois, rappelons qu’il y a eu une entente de principe avec le gouvernement sur les clauses à incidence monétaire et que les négociations régionales ont, quant à elles, débuté il y a plus de 17 mois. Le comité de négociation du Syndicat des travailleuses des CPE et des BC du Saguenay-Lac-Saint-Jean – FSSS-CSN est en pourparlers avec les directions des CPE de la région qui elles, sont divisées en trois (3) tables de négociation. Cependant, depuis le 17 novembre dernier, il y a entente de principe avec une des tables, soit le Groupe 3 qui représente quatre (4) CPE. Depuis le lundi 5 mars 2018, 550 travailleuses de 22 CPE différents sont en grève générale illimitée dans la région.

Concernant les séances d’informations 

Voici l’ensemble des coordonnées des séances d’information pour les parents de la semaine prochaine :

12 mars 2018 à 19h : CSN au 73, rue Arthur Hamel à Chicoutimi
13 mars 2018 à 19h : Hôtel Universe à Alma
14 mars 2018 à 19h : Hôtel du Jardin à Saint-Félicien

← Précédent Une double action pour dénoncer les injustices envers les femmes 8 mars 2018
Suivant → Une annonce inquiétante aux allures de bonne nouvelle 9 mars 2018
Partager
Région
  • Saguenay–Lac-Saint-Jean
Pour information
Nathalie Duperré
418 557-0425

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/les-travailleuses-misent-sur-limplication-des-parents/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.