Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Manifestation des conductrices et conducteurs d’autobus scolaire de la région

Du même SUJET

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les sages-femmes adoptent une entente collective de quatre ans

Les membres du Regroupement Les sages-femmes du Québec ont entériné mercredi l’accord de principe intervenu le…
Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en…
« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

Bien qu’elles accueillent favorablement l’annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de…
La dernière offre patronale rejetée massivement

La dernière offre patronale rejetée massivement

Réunis en assemblée générale ce dimanche, les travailleuses et les travailleurs de Rolls-Royce Canada (RRC) ont…
Un nouveau syndicat découvre la « manière CSN »

Un nouveau syndicat découvre la « manière CSN »

Nouvellement syndiqués à la CSN, les membres de l’Union des travailleuses et travailleurs de Locweld–CSN étaient…
Les employé-es de bureau du cimetière Notre-Dame-des-Neiges font la grève

Les employé-es de bureau du cimetière Notre-Dame-des-Neiges font la grève

Le Syndicat des employé-es de bureau du cimetière Notre-Dame-des-Neiges–CSN a exercé son droit de grève ce…

Sauvons le transport scolaire

2022_04-28_Trans_scolaire_FEESP

Manifestation des conductrices et conducteurs d’autobus scolaire de la région

Les membres du Syndicat du transport scolaire du Saguenay–CSN, du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du transport scolaire Lac-Saint-Jean-Est–CSN et du Syndicat national du transport écolier du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN s’unissent pour faire part des préoccupations de leurs membres quant à l’avenir du transport scolaire.

Pour ce faire, une centaine de conductrices et conducteurs ainsi que leurs autobus scolaires se sont réunis pour un point de presse. Les présidences des syndicats se rendront ensuite au bureau de la ministre Andrée Laforest pour solliciter une rencontre.

Le secteur du transport scolaire subit actuellement une pénurie de main-d’œuvre historique
« La principale raison qui explique la pénurie est liée à la faiblesse des salaires. Les conductrices et conducteurs de véhicules scolaires gagnent en moyenne 20 000 $ par année, ce qui est très loin de correspondre aux exigences et aux responsabilités de nos emplois », explique Jean-Sébastien Allard, président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du transport scolaire Lac-Saint-Jean-Est–CSN.

Afin de faire pression sur le gouvernement pour régler la problématique, le secteur du transport scolaire de la FEESP–CSN a adopté récemment un plan de mobilisation au niveau provincial et chacune des régions du Québec est appelée à réaliser une action.

« Dans notre région, on trouvait ça vraiment important d’être les trois syndicats ensemble pour parler de nos réalités », déclare Jean-Denis Simard, président du Syndicat national du transport écolier du Saguenay–Lac-Saint-Jean–CSN. « Nos membres vivent des situations relativement similaires. Beaucoup de responsabilités nous incombent, autant au niveau de la conduite du véhicule que de la sécurité de nos jeunes à l’intérieur de l’autobus. La COVID-19 n’a fait qu’ajouter des complexités à un travail déjà exigeant et sous-payé ».

Une pétition est lancée et supportée par Québec solidaire afin qu’elle soit présentée à l’Assemblée nationale en mai 2022, période de renouvellement des enveloppes budgétaires des compagnies de transport scolaire. Cette pétition demande au gouvernement d’injecter de l’argent pour augmenter de façon importante les salaires dans le secteur. Cette pétition a trois objectifs : exiger un refinancement immédiat du transport scolaire, préserver le droit d’accès à l’éducation et sauver le transport scolaire au Québec dans l’intérêt de la sécurité des jeunes.

« Il est temps de cesser les demi-mesures et de régler le problème pour de bon, sans quoi le service fiable et sécuritaire du transport scolaire sera en péril. Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge se doit d’agir maintenant ! », signale Daniel Lajeunesse, secrétaire du Secteur transport scolaire de la FEESP–CSN.

« Nous demandons à la population d’être solidaire en signant la pétition et en la partageant massivement auprès de leurs proches et de leurs familles afin de nous aider à sauver le service public du transport scolaire », conclut Donald Simard, président du Syndicat du transport scolaire du Saguenay–CSN.

Lien de la pétition : /  https://bit.ly/3NTiUFY

Lien vers la vidéo du secteur transport scolaire : https://bit.ly/3vlpQEx

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket