Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie

Montréal, ville ouverte

17 mai 2017

Même si la lutte est loin d’être terminée, il faut souligner l’ouverture dont Montréal a souvent fait preuve envers les droits des personnes LGBT+
Partager
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
Noémi Desrochers
514 216-1825

En ce 17 mai, Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la CSN tient à souligner l’importance du travail accompli, depuis plusieurs années, sur cet enjeu primordial. Particularité en 2017, la journée coïncide avec le 375e anniversaire de la fondation de Montréal.

« Même si la lutte est loin d’être terminée, il faut souligner l’ouverture dont Montréal a souvent fait preuve envers les droits des personnes LGBT+ », admet le secrétaire général de la CSN, Jean Lortie.

Rappelons qu’en 2006, la Ville de Montréal a été l’hôte des premiers Outgames mondiaux ainsi que de la Conférence internationale des droits des LGBT. C’est à cette occasion que la Déclaration de Montréal sur les droits des personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles et transsexuelles, a été adoptée.  « Il s’agit d’une étape primordiale dans la lutte des droits de la communauté LGBT+, et elle s’est jouée à Montréal. Sans oublier que c’est à Montréal que se trouve l’un des plus grands quartiers gais au monde, qui existe depuis plus de 40 ans », note Jean Lortie.

Encore du chemin à parcourir

La Confédération des syndicats nationaux note toutefois le long chemin qui reste à parcourir pour que l’homophobie et la transphobie soient chose du passé. Ainsi, un tout récent sondage mené par Léger Marketing pour la Fondation Émergence, auquel la CSN a contribué financièrement, indique que près d’un Canadien sur cinq (18%) rapporte avoir été témoin de propos désobligeants à l’égard des personnes trans dans son milieu de travail, au cours des 12 derniers mois, 3% affirmant l’avoir été souvent.

La CSN profitera de la tenue de son 65e Congrès qui se tiendra à Montréal du 5 au 9 juin prochains, pour sensibiliser à nouveau les syndicats aux enjeux entourant cette question. Plus de 2000 délégué-es syndicaux de partout au Québec et œuvrant dans tous les secteurs d’activité, des invités internationaux et des salarié-es du mouvement y prendront part.

La journée mondiale de lutte à l’homophobie a vu le jour en 2003. Elle commémore la décision prise le 17 mai 1990 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de ne plus considérer l’homosexualité comme une maladie !

← Précédent Une grève le 24 mai dans la construction ? 16 mai 2017
Suivant → Fin de la crise de la crevette : le mal est fait pour les travailleurs 17 mai 2017

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/montreal-ville-ouverte/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.