Non à la privatisation de la buanderie Lavérendière !

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La CSN et la CSD unissent leurs forces

La CSN et la CSD unissent leurs forces

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) annoncent qu’elles se…
Les organisations syndicales en santé ne veulent pas rejouer dans le même mauvais film

Les organisations syndicales en santé ne veulent pas rejouer dans le même mauvais film

Les organisations syndicales représentant plus de 200 000 travailleuses et travailleurs en santé et services sociaux réagissent d’une…
Une occasion ratée d’implanter les solutions du personnel pour un réseau plus humain

Une occasion ratée d’implanter les solutions du personnel pour un réseau plus humain

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) ressort perplexe de la lecture du…
Appauvrir les travailleuses et les travailleurs des services publics, la pire des solutions

Appauvrir les travailleuses et les travailleurs des services publics, la pire des solutions

« Les services publics font face à une crise de main-d’œuvre sans précédent, à laquelle s’ajoute…
Pour un réseau Vraiment public

Pour un réseau Vraiment public

  Déprivatiser, décentraliser, démocratiser le système de santé et de services sociaux pour remettre le réseau…
Du jamais vu pour les paramédics !

Du jamais vu pour les paramédics !

Depuis quelques semaines, la situation se dégrade pour les paramédics de la ville de Québec. Cette…

Non à la privatisation de la buanderie Lavérendière !

Alors que le gouvernement jongle encore avec la possibilité de privatiser les services de buanderie dans la région de Lanaudière, le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Centre de santé et de services sociaux du Nord de Lanaudière – STTCSSSNL (CSN) – procède aujourd’hui à la « première pelletée de terre symbolique » de sa nouvelle buanderie autofinancée qui avait été promise et qui est maintenant compromise par le volte-face du gouvernement.

L’incertitude et l’inquiétude quant à l’avenir des cinquante employé-es de la buanderie Lavérendière sont encore prolongées. L’appel d’offres du gouvernement au privé a été prolongé jusqu’au 12 août alors qu’il devait se terminer aujourd’hui.

Le président du STTCSSSNL (CSN), Gilles Savoie, rappelle que la région a déjà perdu trop d’emplois pour laisser la buanderie Lavérendière s’éteindre au profit du privé.

« Si on pense à Electrolux et à la scierie de Saint-Michel-des-Saints, plusieurs personnes ont encore de la difficulté à réintégrer le marché du travail. Il ne faut pas appauvrir davantage les citoyennes et citoyens de notre région. La buanderie Lavérendière ne fait aucun profit ; ce qui lui permet d’offrir des salaires supérieurs à ceux payés dans les buanderies privées. Une cinquantaine d’employé-es y gagnent leur vie et ce sont de jeunes familles, des payeurs de taxes, des consommateurs qui contribuent à notre économie. » « On ne comprend pas la raison de cette menace de privatisation puisque la buanderie Lavérendière a maintenu des prix concurrentiels au fil du temps et au cours des onze dernières années, l’augmentation de ses coûts de production a été inférieure au taux d’inflation », ajoute Jean Lacharité, vice-président à la CSN. Les employé-es sillonnent les rues de la région toute la journée pour sensibiliser la population à l’importance de maintenir et de moderniser la buanderie Lavérendière.


Quoi : pelletée de terre symbolique Quand : mercredi 29 juillet 2015 à 15 h Lieu : Centre hospitalier régional de Lanaudière (CHRDL) 1000, boulevard Sainte-Anne, Saint-Charles-Borromée (emplacement prévu pour la construction de la nouvelle buanderie publique) Qui :Gilles Savoie, président du STTCSSSNL (CSN) Jean Lacharité, vice-président à la CSN.


À propos

Le STTCSSSNL (CSN) représente 2300 membres qui font partie de la catégorie 2 (paratechniques, services auxiliaires et de métier) et de la catégorie 3 (le personnel de bureau, des techniciens et professionnels de l’administration) du CSSS du Nord de Lanaudière. Mis à part le CHRDL, la buanderie Lavérendière dessert plusieurs autres établissements, dont le CSSS du Sud de Lanaudière, le CSSS de Saint-Jérôme et le CSSS d’Argenteuil.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket