Comité national des jeunes

Photo Raynald Leblanc
7 juin 2017

Place au combat des générations

Les participantes et participants devaient répondre à des questions sur le syndicalisme, l’histoire et la culture générale. Qui a gagné ?

C’est dans une ambiance survoltée que s’est déroulé le dîner-causerie organisé par le Comité national des jeunes, mercredi midi. En s’appuyant sur un quizz opposant l’équipe « Les expérimentés » à l’équipe « Les jeunes », l’atelier avait pour objectif, de créer des ponts entre les générations de militantes et militants, sous forme ludique.

Les expérimentés étaient représentés par Michel Valiquette (FC–CSN), Dominique Daigneault (CCMM–CSN), Pierre Roger (FNC–CSN) et Lucie Longchamp (Responsable du secteur RSG et RI-RTF à la FSSS–CSN). Du côté des jeunes, David-Bergeron-Cyr (FC–CSN), Ariane Carmel-Pelosse (Comité des jeunes du CCMM–CSN), Pascale St-Onge (FNC-CSN) et Kevin Gagnon (STT de Bridgestone FIM–CSN) faisaient partie de l’équipe.
.

Les participantes et participants devaient répondre à des questions sur le syndicalisme, l’histoire et la culture générale. Qui a gagné ? Les jeunes, au compte de 47 à 44.

Le dîner s’est terminé avec un petit message d’Alexandre Roy, membre du Comité national des jeunes. Après avoir remercié l’ensemble des participants, il en a profité pour inviter les jeunes à participer à l’École de la relève, qui se tiendra en deux sessions cet été, du 6 au 9 août et du 9 au 12 août 2017.

← Précédent Un virage nécessaire 7 juin 2017
Suivant → La grande séduction anticostienne 7 juin 2017
Partager
Région
  • L'ensemble du Québec

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/place-au-combat-des-generations/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.