Plus de formation sur les Autochtones

Articles récents

Le Front commun confirme l’adoption de l’entente de principe

Le Front commun confirme l’adoption de l’entente de principe

Au terme des consultations menées auprès de 420 000 travailleuses et travailleurs du secteur public, le…
Les employés municipaux des loisirs et de la culture adoptent un mandat de GGI

Les employés municipaux des loisirs et de la culture adoptent un mandat de GGI

Réunis en assemblée générale hier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la…
Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…

Vérité et réconciliation

2023-12_PS12_autochtones_CSN

Plus de formation sur les Autochtones

La CSN a profité de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation du 30 septembre dernier pour réclamer de revoir complètement la formation au personnel de la santé et des services sociaux, mise en place à la suite du décès tragique de Joyce Echaquan. La demande vise également à étendre la formation à l’ensemble des services publics, notamment le secteur de l’éducation, afin d’assurer la sécurisation culturelle des 11 nations autochtones du Québec. Il est très important de réviser le contenu de cette formation, en collaboration étroite avec les Autochtones, pour s’assurer notamment que celle-ci reconnaisse le principe de Joyce et le racisme systémique. Une grande partie de la formation en place porte par ailleurs sur l’histoire et propose peu de mises en situation concrètes susceptibles de survenir dans les services.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023