Poursuite des mandats liés à la défense des libertés

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La Fédération nationale des communications et de la culture lance son congrès

La Fédération nationale des communications et de la culture lance son congrès

Une voix, une force, une solidarité : c’est au terme d’un mandat ponctué de nombreuses batailles…
52e Congrès de la FC–CSN - Priorités à la syndicalisation et à l’organisation

52e Congrès de la FC–CSN - Priorités à la syndicalisation et à l’organisation

Réunis en congrès virtuel ces quatre derniers jours, les délégué-es des syndicats membres de la Fédération…
Cap sur le changement

Cap sur le changement

Réunis en congrès les 3, 4 et 5 février derniers, les membres de la CSN–Construction ont…
Un congrès historique pour la CSN–Construction

Un congrès historique pour la CSN–Construction

Aujourd’hui s’ouvre à Montréal le 68e congrès de la CSN–Construction. Au cours de ce congrès, tous…
100 ans et toujours en mouvement !

100 ans et toujours en mouvement !

Le Conseil central des syndicats nationaux de l’Outaouais (CCSNO) tiendra son congrès du 24 au 26…
De thème à valeurs fondamentales

De thème à valeurs fondamentales

On consacre souvent beaucoup de temps à leur création, on y réfléchit longuement, on en discute…

24e congrès de la Fédération nationale des communications

IMG_2047-2

Poursuite des mandats liés à la défense des libertés

Les participants au 24e Congrès de la Fédération nationale des communications (FNC–CSN), réunis à Chicoutimi du 29 mai au 1er juin, ont élu leur comité exécutif pour les trois prochaines années. L’organisation syndicale, forte de plus de 6000 membres au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, entend ainsi poursuivre la lutte entreprise ces dernières années sur les transformations du paysage médiatique et culturel et les impacts du numérique sur différents aspects de la vie moderne, dont celui de la démocratie.

« Le congrès a été un moment privilégié pour rendre compte des luttes menées contre les dérives de la mondialisation des communications et de la culture et pour trouver des solutions durables, lance Pascale St-Onge, la présidente réélue de la FNC–CSN. Il a surtout permis aux délégué-es de reprendre leur souffle à l’approche des élections provinciale et fédérale prévues respectivement cette année et l’an prochain. Nous demandons à tous les partis politiques de prendre position sur la crise des médias et de la culture, en exigeant entre autres un financement public adéquat sur la base de ce qui existe ailleurs. »

Rappelons que le 24e congrès de la FNC–CSN s’est déroulé sur le thème Des libertés à défendre. Le congrès a été l’occasion de traiter de différentes problématiques, dont la cyberintimidation croissante dans les milieux de travail, en particulier dans les médias. La place des communautés culturelles et la diversité dans la culture et les médias au Québec ont fait aussi l’objet d’une attention particulière, de même que la question de la syndicalisation et la protection des travailleurs atypiques et autonomes. Enfin, les congressistes se sont attardés sur les effets de la légalisation du cannabis à venir dans les milieux de travail.

Nouvelle équipe

Les délégué-es ont profité du congrès pour élire leur équipe, dont :

  • Présidence : Pascale St-Onge (La Presse)
  • Secrétariat général et trésorerie : Pierre Roger (V Interactions)
  • Vice-présidences :
    • Annick Charette (Télé-Québec)
    • Chantal Ide (La Presse)
    • Louis Tremblay (Le Quotidien)
    • Kamel Bouzeboudjen (Radio-Canada)

À propos

La FNC–CSN est l’une des organisations syndicales les plus représentatives dans les domaines des communications et de la culture, avec plus de 6000 membres répartis dans 88 syndicats, parmi lesquels figurent celui de Radio-Canada au Québec et à Moncton, Télé-Québec, La Presse, le Devoir, Le Quotidien, Le Soleil, l’Acadie Nouvelles, TVA Saguenay–Lac Saint-Jean, le 98,5 FM et Cogeco Nouvelles, de même que le Musée des beaux-arts, la Cinémathèque ou encore le Festival du nouveau cinéma. La FNC–CSN est affiliée à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) qui compte plus de 300 000 membres réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux au Québec, dont le Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CCSNSLSJ–CSN).

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket