Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Québec doit mettre fin au climat toxique à la Ville de Chambly

Du même SUJET

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec est lancé !

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec est lancé !

Le 10e Congrès du Conseil central du Cœur du Québec a été lancé ce matin à l’hôtel…
Plus de la moitié des journalistes est victime de cyberharcèlement, dévoile une étude de la FNCC–CSN

Plus de la moitié des journalistes est victime de cyberharcèlement, dévoile une étude de la FNCC–CSN

Plus de la moitié des journalistes, chroniqueuses, chroniqueurs, animatrices et animateurs des médias québécois a été…
Le projet de loi 35 doit être adopté avant la fin de la session parlementaire, estiment les associations d’artistes

Le projet de loi 35 doit être adopté avant la fin de la session parlementaire, estiment les associations d’artistes

Les principales associations d’artistes (l’APASQ, l’AQAD, l’ARRQ, la GMMQ, la FNCC–CSN, la SARTEC, TRACE, l’UDA et…
Réforme de la Loi sur le statut de l’artiste : François Legault doit respecter sa promesse, estiment les Québécoises et les Québécois

Réforme de la Loi sur le statut de l’artiste : François Legault doit respecter sa promesse, estiment les Québécoises et les Québécois

Dans une proportion de 75 %, la population du Québec considère que le premier ministre François…
Les paramédics en ont marre d’être stationnés à l’urgence

Les paramédics en ont marre d’être stationnés à l’urgence

La semaine dernière fut éprouvante pour les paramédics de Québec qui ont encore fait les frais…
Votre milieu de travail est-il bien protégé ?

Votre milieu de travail est-il bien protégé ?

Ce 6 avril marque l’entrée en vigueur du régime intérimaire sur les mécanismes de prévention prévu…

Intimidation et harcèlement psychologique

2018-11-23_chambly_CSN

Québec doit mettre fin au climat toxique à la Ville de Chambly

La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP–CSN), représentant les 70 salarié-es cols bleus de la Ville de Chambly, appelle le gouvernement du Québec à prendre ses responsabilités pour ramener un climat de travail sain à l’hôtel de ville de Chambly.

« L’intimidation et les menaces ne doivent jamais être tolérées, dénonce le secrétaire général de la FEESP–CSN, André Lajoie. La situation n’est pas nouvelle à Chambly. Comment se fait-il que le ministère des Affaires municipales n’ait jamais enquêté sur la situation, et ce, en dépit des nombreuses dénonciations qui s’accumulent quant aux écarts de conduite du maire Lavoie, que ce soit envers les employé-es ou les citoyennes et les citoyens de Chambly? »

« Le climat de terreur régnant à l’hôtel de ville de Chambly ne sert certainement pas l’intérêt des citoyennes et des citoyens. Cela doit s’arrêter ici. Nous invitons tous les Chamblyennes et les Chamblyens à se tenir debout et à réclamer l’assainissement immédiat de la démocratie à l’hôtel de ville », de conclure André Lajoie.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

ACTUALITÉS