Journée nationale du personnel de soutien en éducation

Reconnaître une contribution inestimable

Aussi essentiel que soit leur travail, les femmes et les hommes membres du personnel de soutien doivent vivre quotidiennement avec les restrictions budgétaires.
Par Dave Parent
Partager

Le 27 septembre dernier se tenait la Journée nationale du personnel de soutien en éducation.

La CSN a retenu le dernier jeudi du mois de septembre pour mettre de l’avant la contribution exceptionnelle de ces employé-es qui œuvrent dans l’ombre, mais dont le travail est pourtant essentiel à la bonne marche de nos institutions d’éducation, que ce soit au primaire, au secondaire, au cégep ou à l’université.

Secrétaires, concierges, opérateurs en informatique, personnel administratif, éducatrices spécialisées, ouvriers spécialisés, personnel en services de garde, techniciennes en documentation, techniciennes en loisirs, toutes et tous font un travail exceptionnel.

La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP–CSN) a tenu à souligner leur contribution par l’entremise d’une publicité à la radio et dans La presse + de même que par une vidéo largement partagée sur les médias sociaux.

« Ces personnes tiennent à bout de bras le système d’éducation sans avoir la reconnaissance qui se rattache au travail qu’elles accomplissent chaque jour. Nous, à la fédération, on le souligne à gros traits tous les derniers jeudis de septembre, mais leur dévouement doit être reconnu au quotidien », affirme Stéphanie Gratton, vice-présidente de la FEESP–CSN.

Coupes budgétaires et précarité d’emploi
Aussi essentiel que soit leur travail, les femmes et les hommes membres du personnel de soutien doivent vivre quotidiennement avec les restrictions budgétaires. « Vous êtes au cœur du système d’éducation au Québec, et il nous semble essentiel de souligner votre contribution. Malheureusement, au cours des dernières années, en raison de l’austérité, les charges de travail ont augmenté et il y a plus de précarité d’emploi. C’est le temps qu’on reconnaisse l’apport des travailleuses et travailleurs en éducation », a affirmé le président de la CSN, Jacques Létourneau, dans la vidéo publiée pour l’occasion.

← Précédent Une représentativité accrue, des services étendus 9 octobre 2018
Suivant → Trump veut manger des milliers d’emplois québécois 9 octobre 2018