Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Articles récents

Budget fédéral 2024 - Toujours pas assez de logements d'ici 2030

Budget fédéral 2024 - Toujours pas assez de logements d'ici 2030

Les nouvelles dépenses d’Ottawa pour le logement, annoncées avant le budget, représentent un effort louable d’augmentation…
Un employeur qui perd la carte pour des jeans

Un employeur qui perd la carte pour des jeans

La quarantaine de travailleurs de Shred-It n’ont eu d’autre choix que d’entrer en grève ce matin…
La CSN déçue de la décision de la Cour suprême du Canada

La CSN déçue de la décision de la Cour suprême du Canada

La CSN est déçue de la décision de la Cour suprême du Canada de ne pas…
Vote de grève à l’unanimité chez les Autobus Brissette & Frères

Vote de grève à l’unanimité chez les Autobus Brissette & Frères

Hier soir, lors d’une assemblée générale extraordinaire, les membres du Syndicat des chauffeurs d’autobus de Brissette…
Consultation sur l'avenir de la forêt: les travailleurs et travailleuses doivent être au centre des préoccupations, insistent les organisations syndicales

Consultation sur l'avenir de la forêt: les travailleurs et travailleuses doivent être au centre des préoccupations, insistent les organisations syndicales

Alors que se tient aujourd’hui la Rencontre nationale des partenaires sur l’avenir de la forêt, les…
Pénurie de travailleurs sylvicoles : la solution est à portée de mains

Pénurie de travailleurs sylvicoles : la solution est à portée de mains

À l’aube de la saison des travaux sylvicoles, le Conseil central du Bas-Saint-Laurent, la Fédération de…

Lac Saint-Jean

2022-08-01_PetitParie_FIM

Nouvelle convention pour le syndicat de la Scierie de Petit Paris

Les membres du Syndicat des travailleurs de la Scierie de Petit Paris–CSN se sont réunis en assemblée générale le vendredi 29 juillet 2022. Ils ont entériné l’entente survenue la semaine précédente visant le renouvellement de leur convention collective pour les trois prochaines années.

Présentée par leur comité de négociation, l’entente, d’une durée de trois ans, comprend des augmentations salariales entre 16 et 23 % et inclut une clause de protection contre l’inflation. La méthode de prise des différents congés est améliorée afin de permettre une plus grande flexibilité en lien avec la conciliation travail-famille. Les membres du syndicat ont aussi obtenu des gains importants pour les éléments suivants :

  • Augmentation des primes de quart;
  • Procédure d’affichage et d’octroi des postes;
  • Ajout d’un congé férié;
  • Mécanisme de prise des vacances;
  • Gestion du régime de retraite;
  • Prévention et santé-sécurité au travail;
  • Implantation d’une procédure visant à faciliter la préretraite
Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023