Solidarités avec le peuple palestinien et les employé-es d’Olymel

Articles récents

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…
La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

Devant l’ampleur de la crise qui secoue le secteur des médias d’information, les différents paliers de…
Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Les différents évènements violents des derniers jours visant des agents de la paix des services correctionnels…

Questions de privilège

AMG66519

Solidarités avec le peuple palestinien et les employé-es d’Olymel

Ce mercredi en congrès, la CSN a réitéré son appui historique au peuple palestinien et s’est engagée à signer la déclaration intitulée Appel contre l’apartheid des syndicats palestiniens. La centrale encourage également ses organisations affiliées à faire de même.

Lundi dernier marquait le 75e anniversaire de la Nakba (la catastrophe en arabe), c’est-à-dire le début de l’occupation de la Palestine. Cet anniversaire survient dans un contexte d’accroissement des violences et du nombre de victimes du régime. Présent au congrès, le militant palestinien Mustafa Barghouti déplore déjà 98 morts de Palestiniennes et de Palestiniens cette année. L’an dernier, le total s’élevait à 230 décès.

Mustafa Barghouti réitère l’appel lancé par le mouvement syndical palestinien, le 10 avril dernier, pour que cesse « le système d’occupation, de colonisation et d’apartheid ». Il demande également à la CSN de faire pression sur le gouvernement canadien et québécois afin qu’ils « soutiennent les efforts des Nations unies pour enquêter sur l’apartheid israélien ; qu’ils interdisent le commerce des armes et la coopération militaro-sécuritaire avec Israël ; qu’ils suspendent les accords de commerce avec Israël qui sont complices de l’apartheid et de l’occupation militaire israéliens et qu’ils interdisent le commerce avec les colonies israéliennes illégales. »

Appui aux travailleuses et aux travailleurs d’Olymel Vallée-Jonction

En plus de réitérer son appui au peuple palestinien, le congrès a également appuyé une motion engageant la CSN et ses organisations affiliées à faire des pressions politiques pour que « l’ensemble des travailleuses et des travaillla précédente eurs de l’usine d’Olymel Vallée-Jonction puissent être reclassés dans un autre emploi, et ce, dans un rayon limitrophe de leur travail actuel ».

La motion mandatait également la CSN et ses organisations affiliées pour « faire pression sur les élu-es du gouvernement fédéral afin qu’ils passent rapidement de la parole aux actes en libérant de leurs chaînes les travailleuses et les travailleurs immigrants temporaires détenant un permis de travail fermé ». C’est le président de la Fédération du commerce–CSN, Alexandre Laviolette, qui en a fait la proposition au plancher. Ce dernier précise par ailleurs que 123 travailleuses et travailleurs étrangers temporaires de l’usine habitent en Beauce et désirent y demeurer.

C’est avec beaucoup d’émotion que le président du syndicat de Vallée-Jonction, Martin Maurice, a remercié les congressistes de leur appui.

Rappelons que les propriétaires de l’usine d’Olymel Vallée-Jonction annonçaient il y a un mois la fermeture à venir de leur usine, entraînant l’abolition de 1 000 emplois.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023