Haïti

Photo : Raynald Leblanc
7 juin 2017

Travailler sans salaire

La vie est chère et difficile

Les enseignantes et enseignants ont toujours œuvré dans des conditions difficiles en Haïti. Le plus criant pour Georges Wilbert Franck, coordonnateur général de l’Union nationale des normaliens/normaliennes et éducateurs/trices  d’Haïti (UNNOEH), est le problème du salaire. On compte environ 30 000 enseignantes et enseignants au niveau des institutions publiques de formation. Cependant, près de 5000 sont en situation irrégulière et ne reçoivent aucun traitement depuis… cinq ans. Celles et ceux qui reçoivent un salaire – dérisoire – peinent à faire face devant la dégradation de la situation économique, l’augmentation vertigineuse du prix des produits pétroliers et les catastrophes naturelles. La vie est chère et difficile.

Le syndicaliste souhaite des changements majeurs dans son pays. Comme ici et dans plusieurs pays du monde, l’UNNOEH revendique que l’éducation devienne une véritable priorité nationale. L’Union nationale soutient avec fermeté le développement d’un système d’éducation de qualité, universel, accessible et gratuit permettant, à terme, la fin du financement public des écoles privées. Québec, Haïti, même combat !

← Précédent La grande séduction anticostienne 7 juin 2017
Suivant → Noyés dans le trou noir  7 juin 2017
Partager
Région
  • L'ensemble du Québec

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/travailler-sans-salaire/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.