Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Un jour triste pour la région

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Une autre occasion manquée avec une menace de fermeture de surcroît

Une autre occasion manquée avec une menace de fermeture de surcroît

Les espoirs étaient grands et c’est pourquoi tous les projecteurs étaient dirigés vers le dossier épineux…
Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Les congressistes présents ont pu échanger sur de nombreux enjeux touchant le monde du travail :…
Usage de scabs et fermeture de l’hôtel Double Tree : les syndiqué-es dénoncent les tactiques de l’employeur

Usage de scabs et fermeture de l’hôtel Double Tree : les syndiqué-es dénoncent les tactiques de l’employeur

Les employé-es de l’hôtel Double Tree de Montréal, situé au Complexe Desjardins, ont manifesté leur mécontentement…
Industries Câbles d’acier de Pointe-Claire : fin d’une longue histoire

Industries Câbles d’acier de Pointe-Claire : fin d’une longue histoire

C’est la fin d’une longue histoire. Après plus de 125 ans d’existence dans la région de…
Quand le compétiteur lorgne tes contrats…

Quand le compétiteur lorgne tes contrats…

Depuis plusieurs mois, nous sommes dans une pandémie mondiale qui amène plusieurs restrictions. Comme la majorité…
Industries Câbles d’acier Pointe-Claire : 145 travailleurs sacrifiés

Industries Câbles d’acier Pointe-Claire : 145 travailleurs sacrifiés

Depuis le mois de janvier, les travailleurs d’Industries Câbles d’acier à Pointe-Claire vivent dans une grande…

Fermeture du Maxi de Rouyn-Noranda

Un jour triste pour la région

C’est avec amertume et surtout beaucoup de tristesse que les employé-es en lock-out du Maxi de Rouyn-Noranda ont appris la fermeture définitive du supermarché de l’avenue Larivière à compter du 20 novembre. Après trois ans à tenter de trouver un terrain d’entente pour la réouverture du magasin, c’est un coup dur pour les 47 employé-es.

Le 20 août 2012, le syndicat des travailleurs et travailleuses du Maxi de Rouyn-Noranda affilié à la Fédération du commerce (STTMRN-FC-CSN) se faisait montrer la sortie alors que la direction de Loblaw décrétait un lock-out. « Il n’y avait pas eu de négociations sérieuses depuis près d’un an. Après que Loblaw ait annoncé la fermeture anticipée de 52 de leurs magasins, on se doutait bien que c’était le début de la fin, mais nous gardions espoir qu’avec une réelle volonté de négocier, il était toujours possible de s’entendre afin de rouvrir le Maxi. Toutefois la direction en a décidé autrement et c’est bien dommage pour les travailleurs et travailleuses et pour les citoyens et citoyennes de Rouyn-Noranda », lance le président du STTMRN, Marcel Bisson.

Nous devons souligner que cette fois-ci, la direction de Loblaw a eu la décence de prévenir les employé-es de la fermeture du Maxi avant d’en faire l’annonce officielle. « Par respect envers les travailleurs et travailleuses, espérons maintenant que toutes les sommes qui leur sont dues leur soient versées afin d’éviter la judiciarisation du dossier, ajoute Donald Rheault, président du Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue – Nord-du-Québec (CCATNQ). La CSN, la FC et le CCATNQ vont continuer à soutenir le syndicat afin de s’assurer que l’employeur ne se défilera pas devant ses responsabilités financières ».

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket