Assurance-Emploi

Une bonne nouvelle pour les chômeuses et les chômeurs

Le gouvernement doit maintenant s’attaquer à trouver des solutions au trou noir qui péna­lise injustement des travailleuses et travailleurs de certaines régions au pays.
Par Noémi Desrochers
Partager

Les travailleuses et les travailleurs victimes des injustices causées par le programme d’assurance-emploi, dont le fameux trou noir, peuvent enfin se réjouir… en partie. Le gouvernement annonçait en août le rétablissement du tribunal tripartite de contestation de l’assurance-emploi pour 2021.

À ce tribunal tripartite d’appel, dorénavant nommé Commission d’appel de l’assurance-
emploi, siégeront des représentants du gouvernement, des employeurs et des organisations syndicales. Rappelons que les conservateurs de Stephen Harper avaient aboli, par pure idéologie, l’ancien modèle pour le remplacer par un tribunal qui s’est finalement avéré inefficace quant aux délais, à l’équité, à la transparence, à l’accessibilité et à la protection des chômeuses et chômeurs. Rien de moins.

Pour la CSN et l’ensemble des organisations syndicales, même si le problème du trou noir, qui prive des milliers de personnes de prestations, n’est pas réglé, le retour du tribunal constitue un pas dans la bonne direction. « Nous aurions espéré le rétablissement du tribunal avant 2021, mais c’est quand même une bonne nouvelle pour les travailleuses et travailleurs qui pourront enfin être traités avec justice et respect, explique Jean Lacharité, vice-président de la CSN. Cette victoire fait suite à une campagne de longue haleine menée par les organisations syndicales, les groupes de défense des chômeurs et les groupes de femmes pour permettre aux personnes en chômage qui interjettent appel de bénéficier d’un traitement équitable. »

Le gouvernement devra maintenant s’attaquer à trouver des solutions au trou noir qui péna­lise injustement des travailleuses et travailleurs de certaines régions au pays.

← Précédent À chaque génération ses défis 4 octobre 2019
Suivant → La privatisation de la vieillesse 4 octobre 2019