Voici : taxonomy-csnqc_syndicat.php

Le Syndicat des employés de la scierie Rivière-aux-Rats remporte le Prix SPHERE

Le Conseil central du Cœur-du-Québec (CCQ–CSN) a récemment dévoilé le lauréat de la cinquième édition du Prix SPHERE. C’est le Syndicat des employés de la scierie Rivière-aux-Rats–CSN qui s’est valu cet honneur pour son programme paritaire de récupération d’équipements de protection individuelle (EPI) avec Produits forestiers Mauricie.

« On souhaite célébrer les efforts pour diminuer l’empreinte écologique dans les milieux de travail », souligne Mario Pellerin, deuxième vice-président du CCQ–CSN et responsable des questions environnementales. « On sait que les travailleuses et travailleurs peuvent contribuer à changer les choses en ce qui concerne la protection de l’environnement. Le Prix SPHERE offre une belle visibilité et un sentiment de fierté au syndicat local. On espère que ce concours perdurera dans le temps, tant dans notre région que partout ailleurs au Québec. On aimerait bien que l’ensemble des conseils centraux embarquent dans le projet !

Rappelons que le concours se déroule sur une base annuelle afin d’honorer une réalisation syndicale ou paritaire en environnement. Depuis son lancement en 2016, le CCQ–CSN a accordé le Prix SPHERE au Syndicat des travailleuses et travailleurs de Mitchel-Lincoln–CSN en 2016 pour son programme paritaire de récupération de courroies et de chaudières en plastique. De son côté, le Syndicat national usine Saint-Maurice–CSN a remporté le prix en 2017 pour son programme paritaire de récupération de matériel industriel, alors que le Syndicat des enseignantes et enseignants du Collège Shawinigan–CSN l’a obtenu en 2018 pour la création paritaire de jardins collectifs sur le campus. En 2019, c’est le Syndicat régional des employé(es) municipaux de la Mauricie–CSN qui se l’est vu décerner pour son programme de gestion de matière résiduelle.

« On veut parler du recyclage de notre équipement de travail : les casques, les gants, les visières, les lunettes, les couvre-tout, les bottes. Tout ce qu’on pense devoir envoyer à la poubelle, ça peut être recyclé ! », explique Mme Carolanne Tremblay, vice-présidente santé-sécurité et environnement (SSE) du syndicat de la scierie de Rivière-aux-Rats. « Nous travaillons avec Plus Net, une firme située à Alma qui nettoie et qui remet à neuf les EPI afin de les revendre par la suite à plus bas prix. »

Dans les faits, Jean Bouchard, le président et fondateur de Plus Net, affirme que les entreprises peuvent acheter de l’équipement de protection individuelle au tiers du coût en optant pour des articles récupérés. Il encourage par ailleurs les entreprises à se lancer dans des démarches semblables à celles de Produits forestiers Mauricie, soit pour la récupération des EPI ou bien pour le matériel recyclé.

Le syndicat ne cache pas sa fierté d’avoir remporté l’édition 2020 du Prix SPHERE. « C’est flatteur, confie la vice-présidente santé-sécurité et environnement du syndicat. Je trouve valorisant de savoir que ce qu’on fait, c’est vu, et que notre syndicat a sa place dans le mouvement environnemental. J’encourage tout le monde à mettre en place des programmes environnementaux dans leur milieu de travail. On n’a rien à perdre dans la vie, alors on est aussi bien d’y aller que de le regretter plus tard ! »