Plan de travail du comité confédéral des relations interculturelles (2017–2020)

Les travaux du comité des relations interculturelles ont été rythmés par la réforme de la politique québécoise sur l’immigration tout au long du dernier mandat. Au cours du prochain mandat, le comité continuera bien sûr à suivre ces développements, mais il intensifiera aussi les travaux amorcés en vue de mieux soutenir l’action syndicale en matière d’intégration professionnelle et syndicale des personnes issues de l’immigration et des personnes nées au Québec qui sont membres de minorités visibles ou culturelles.
Ces travaux se dérouleront sur plusieurs plans, autour de cinq grands axes : l’éducation syndicale, les politiques gouvernementales, le rôle des employeurs, le rôle de nos syndicats et l’information du grand public. Chacun de ces axes poursuit un but précis :

  1. Éducation syndicale :
    Sensibiliser le mouvement CSN aux enjeux liés à l’immigration et contrer la montée du racisme contre les minorités visibles et ethnoculturelles.
  2. Rôle des syndicats :
    Améliorer nos services aux personnes issues de l’immigration et aux membres des minorités visibles.
  3. Rôle des employeurs :
    Amener les employeurs à agir davantage en matière d’intégration des personnes issues de l’immigration et des membres des minorités visibles.
  4. Politiques gouvernementales :
    Influencer les politiques gouvernementales en ce qui concerne le marché du travail et les droits de la personne.
  5. Information du public :
    Faire connaître les positions de la CSN et contribuer à l’éducation du grand public.
Date de publication28 novembre 2017
Dossiers Équité et diversité
Mouvement CSN
Sujet
SourceConfédération des syndicats nationaux (CSN)
RégionL'ensemble du Québec