Développement économique et communautaire

4 novembre 2014

Abolition des CLD et des CDEC, une grave erreur, affirme le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN

Devant les rumeurs de plus en plus persistantes concernant l'abolition des centres locaux de développement (CLD) et des Corporations de développement économique et communautaire (CDEC), le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN (CCMM-CSN) tient à exprimer son vif soutien à ces organismes qui, depuis près de 30 ans, ont développé une expertise sûre en matière de développement économique et communautaire local.

Devant les rumeurs de plus en plus persistantes concernant l’abolition des centres locaux de développement (CLD) et des Corporations de développement économique et communautaire (CDEC), le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN (CCMM-CSN) tient à exprimer son vif soutien à ces organismes qui, depuis près de 30 ans, ont développé une expertise sûre en matière de développement économique et communautaire local.

« Plutôt que de sabrer dans des institutions qui ont fait leurs preuves, plutôt que de procéder à une démolition aveugle de plusieurs pans de la société comme il s’y attèle depuis son élection, le gouvernement de Philippe Couillard devrait plutôt travailler au renforcement du modèle de développement local qui s’appuie sur une forte connaissance du milieu », soutient la présidente du CCMM-CSN, Dominique Daigneault. « Parce qu’elles détiennent une connaissance pointue des secteurs qu’elles desservent, notamment en ce qui a trait à la réalité sociodémographique et économique des quartiers, elles constituent une ressource de premier plan pour les communautés, en contribuant à la réalisation de multiples projets structurants », ajoute madame Daigneault.

Le CCMM-CSN juge inestimable le savoir-faire développé par ces organismes qui travaillent, en vue d’un développement local durable, à mettre en commun les efforts de la communauté d’affaires, des institutions publiques, des syndicats, des groupes sociaux et culturels, du milieu municipal et des citoyennes et citoyens. Se priver d’une telle expertise, c’est risquer de perdre un acteur important du développement économique local.

Le CCMM-CSN joint sa voix à celles de plus d’une centaine de personnalités publiques de tous horizons qui pressent le gouvernement et les municipalités de renouveler les missions des CLD et des CDEC.

À propos du CCMM-CSN

Organisme régional affilié à la CSN, le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN regroupe plus de 100 000 membres des secteurs public et privé, répartis au sein de près de 400 syndicats à Montréal, à Laval et dans le Grand Nord du Québec.

← Précédent Au moins 51 M$ de coupes dans le réseau de l'éducation 4 novembre 2014
Suivant → Les travailleuses et travailleurs du CSSS Laval lancent un appel à la population 5 novembre 2014
Partager
Région
  • Montréal métropolitain
Source
Conseil central du Montréal Métropolitain (CCMM–CSN)
Pour information
Emmanuelle Proulx
Conseillère syndicale
CCMM-CSN 514 598-2012
emmanuelle.proulx@csn.qc.ca www.ccmm-csn.qc.ca Facebook : Conseil.Central.Montreal.Metropolitain.CSN

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/abolition-des-cld-et-des-cdec-une-grave-erreur-affirme-le-conseil-central-du-montreal-metropolitain-csn/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.