Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Entente de principe entre le STT du Provigo Sept-Îles (CSN) et l’employeur

Du même SUJET

Les conductrices et conducteurs de véhicules scolaires exigent une hausse de leur salaire pour « sauver le transport scolaire »

Les conductrices et conducteurs de véhicules scolaires exigent une hausse de leur salaire pour « sauver le transport scolaire »

En cette période d’octroi des contrats de transport scolaire, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) réclame…
Novago met ses quincailleries locales (BMR) en danger

Novago met ses quincailleries locales (BMR) en danger

Après plus de six mois de grève à la coopérative Novago de Joliette, c’est maintenant la…
La dernière offre globale de l’employeur rejetée massivement

La dernière offre globale de l’employeur rejetée massivement

Réunis en assemblée générale le 11 mai 2022, les travailleuses et les travailleurs de Rolls Royce…
Nouvelle manifestation au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Nouvelle manifestation au cimetière Notre-Dame-des-Neiges

En ce jour de la fête des Mères, les membres du Syndicat des travailleuses et des…
Entente de principe pour les paramédics

Entente de principe pour les paramédics

La samedi 7 mai 2022, le comité de négociation des paramédics et les représentants patronaux ont…
Rolls-Royce Canada doit redevenir un employeur de choix

Rolls-Royce Canada doit redevenir un employeur de choix

Au moment où tous les employeurs du Québec jouent du coude pour attirer et retenir la…

Négociation

2022-03-31_Provigo_FC

Entente de principe entre le STT du Provigo Sept-Îles (CSN) et l’employeur

Réunis en assemblée générale le 28 mars 2022, les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses du Provigo Sept-Îles (CSN) se sont prononcés en faveur d’une entente de principe intervenue entre les comités de négociation.

D’une durée de sept ans, le contrat de travail de ces syndiqué-es prévoit, entre autres, des augmentations salariales totalisant 17,5 % ainsi que des ajustements d’échelons. De plus, l’employeur contribuera de 1 % supplémentaire au régime de retraite pour tous les salarié-es.

« Nous sommes très fiers de cette négociation, notamment des augmentations salariales ! », affirme Louise Landry, membre du comité de négociation. Après plus d’une dizaine de rencontres en négociation, plusieurs solutions et objectifs ont été rencontrés. L’employeur et le syndicat n’ont pas eu besoin de recourir à leur droit de lock-out ou de grève.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses du Provigo Sept-Îles (CSN) représente 90 membres. Il est affilié à la Fédération du commerce (FC-CSN), qui compte plus de 35 000 membres.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket