Négociation des matières locales

Entente de principe pour le SPBTPA du CISSS du Bas-Saint-Laurent

5 juillet 2018

Au retour des vacances, le comité de négociation présentera l’entente de principe aux membres, lors d’une tournée d’assemblées générales, afin qu’ils se prononcent sur celle-ci.
Partager
Région
  • Bas-Saint-Laurent
Source
Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN)
Pour information
Annie Hudon
présidente du syndicat : 418 330-2489

Le Syndicat du personnel de bureau, des techniciens et professionnels de l’administration du CISSS du Bas-Saint-Laurent de la CSN vous annonce qu’une entente de principe est intervenue mardi dernier entre le syndicat et la partie patronale. Les deux parties sont en négociation sur les 26 matières locales depuis l’automne 2017. Les dernières semaines ont été cruciales puisque les deux parties sont entrées dans un blitz important de séances de négociation.

« Nous sommes très heureux de l’entente de principe. Le dernier blitz de négociation avant les vacances a été très efficace. Le comité de négociation a travaillé extrêmement fort pour en venir à cette entente qui respecte les mandats donnés par l’ensemble de nos membres », déclare Annie Hudon, présidente du syndicat et membre du comité de négociation.

Rappelons que tous les syndicats du secteur de la santé au Québec sont présentement en négociation de leurs matières locales, négociation qui découle des négociations au national avec le gouvernement en 2015-2016, suivi des fusions des établissements en 2017.

« Sans donner de détails précis de l’entente, nous pouvons affirmer que celle-ci permettra à nos membres, malgré le fait de travailler maintenant pour un employeur unique dans la région du Bas-Saint-Laurent, de maintenir et d’améliorer leurs conditions de travail. Dans cette entente de principe, on y retrouve, entre autres, une protection pour éviter les déplacements sur le territoire qui s’étend de La Pocatière à Les Méchins. De plus, des mesures permettront de stabiliser des postes et faciliteront la création de postes à temps complet afin d’accroître l’attraction, la rétention et la qualité de vie des personnes salariées, ce qui engendrera une plus grande stabilité des équipes de travail », conclut Annie Hudon.

Il s’agit de la première entente à être conclue avec un syndicat du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Au retour des vacances, le comité de négociation présentera l’entente de principe aux membres, lors d’une tournée d’assemblées générales, afin qu’ils se prononcent sur celle-ci.

Le Syndicat du personnel de bureau, des techniciens et professionnels de l’administration du CISSS du Bas-Saint-Laurent de la CSN représente 1 100 membres. Il est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux qui compte plus de 110 000 membres dans les secteurs public et privé. Il est également affilié au Conseil central du Bas-Saint-Laurent – CSN qui représente environ 8 000 syndiqué-es issus des secteurs public et privé.

 

← Précédent Assurance médicaments 100% publique 5 juillet 2018
Suivant → Les salariés du magasin IGA de Baie-Comeau renouvellent leur convention collective 6 juillet 2018

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/entente-de-principe-pour-le-spbtpa-du-cisss-du-bas-saint-laurent/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.