Hommage

23 janvier 2020

Fernand Daoust, un grand bâtisseur du Québec

Militant syndical hors pair, Fernand Daoust fut de nombreuses luttes visant l’amélioration des conditions des travailleuses et des travailleurs du Québec.

C’est avec une grande tristesse que les membres de la CSN ont appris ce matin le décès du syndicaliste Fernand Daoust, secrétaire général de la FTQ de 1969 à 1991, puis président de 1991 à 1993. Militant syndical hors pair, M. Daoust fut de nombreuses luttes visant l’amélioration des conditions des travailleuses et des travailleurs du Québec.

« Les combats menés par Fernand Daoust ont grandement contribué à l’épanouissement de la société québécoise, a tenu à mentionner le président de la CSN, Jacques Létourneau. Tout au long de sa vie, Fernand Daoust s’est battu sans relâche pour la défense du français dans les milieux de travail, un combat que nous devrons poursuivre pour honorer sa mémoire. Sa défense de l’identité d’un syndicalisme bien québécois en Amérique du Nord aura également marqué l’ensemble du mouvement syndical du Québec. Nos pensées vont à sa famille, à ses proches et aux militantes et militantes de la FTQ. »

← Précédent Réforme du mode de scrutin : des modifications s’imposent 22 janvier 2020
Suivant → Vote de grève à 95 % chez Acier Leroux 27 janvier 2020
Partager
Dossiers
    Aucun dossier n'est associé à ce document.
Sujets
Région
  • L'ensemble du Québec
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Pour information
François L’Écuyer
514 949-8973

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/fernand-daoust-un-grand-batisseur-du-quebec/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.