Fin de la grève pour les employé-es de l’entretien du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Articles récents

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les syndicats de la FSSS–CSN entérinent l'entente de principe sectorielle

Les travailleuses et les travailleurs représentés par la Fédération de la santé et des services sociaux…
Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Entente de principe pour les chargé-es de cours de l’Université Laval

Une entente de principe est intervenue tard hier soir entre le Syndicat des chargées et chargés…
Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

Les profs de cégep acceptent le projet de règlement conclu avec Québec

À la suite de la consultation des 61 assemblées générales représentant l’ensemble des profs du réseau collégial,…
Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Transport scolaire : le ministre Drainville doit intervenir

Réunis devant l’Assemblée nationale lors d’une manifestation sur l’heure du midi, la Confédération des syndicats nationaux…
La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

La FNCC et la CSN mettent de l’avant cinq mesures pour contrer la crise de l’information

Devant l’ampleur de la crise qui secoue le secteur des médias d’information, les différents paliers de…
Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Agents de la paix des services correctionnels du Qc : le ministre Bonnardel doit agir et ça presse

Les différents évènements violents des derniers jours visant des agents de la paix des services correctionnels…

Entente de principe acceptée

Fin de la grève pour les employé-es de l’entretien du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Réunis en assemblée générale aujourd’hui, les membres du Syndicat de l’entretien du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges–CSN ont adopté à 83 % l’entente de principe qui leur était présentée. Pour ce groupe, la grève est ainsi levée et les employé-es retourneront travailler dès lundi matin.

De son côté, le syndicat des employé-es de bureau n’a pas abouti à une entente de principe lors de la dernière ronde de négociation tenue hier soir. À présent, leur objectif est de continuer à tout mettre en œuvre pour atteindre également cet objectif. Ce groupe poursuit ainsi la grève.

Selon Patrick Chartrand, président du syndicat de l’entretien, « le but était d’aller chercher le meilleur contrat de travail possible pour nos membres et c’est ce que nous avons obtenu. Nous demeurons solidaires à la cause de nos collègues qui travaillent dans les bureaux. »

En effet, la nouvelle convention collective des travailleuses et travailleurs de l’entretien prévoit des augmentations de salaire totalisant 26 % sur neuf ans et inclut une rétroactivité remontant à 2021. La garantie de semaines travaillées des employé-es saisonniers et l’assurance que ces derniers soient rappelés au travail sont des gains importants de l’entente de principe adoptée aujourd’hui. Les conditions de retour au travail sont également nettement améliorées.

« Je suis fier de la mobilisation de nos membres. Nous nous sommes battus ensemble, jusqu’au bout. Nous rentrerons la tête haute au travail. Et enfin, nous pourrons accueillir dignement les familles endeuillées. Nous avons obtenu des améliorations notables par rapport à ce que la direction voulait nous imposer. Je remercie toutes et tous les camarades du fond du cœur pour la bataille qu’ils ont menée », affirme avec émotion Patrick Chartrand.

« Je tiens à féliciter tous ceux et celles qui ont travaillé très fort pour l’obtention de meilleures conditions de travail. La mobilisation a été exceptionnelle. Soyez fiers de vous et des gains remportés ! Nous demeurons à vos côtés pour la suite des choses et nous vous souhaitons un bon retour au travail », s’est exprimée directement aux membres Linda Tavolaro, secrétaire générale de la Fédération des employées et employés de services publics–CSN.

Caroline Senneville, présidente de la CSN, a également exprimé son appui aux travailleuses et aux travailleurs du cimetière, « félicitations au syndicat de l’entretien pour son nouveau contrat de travail et solidarité avec celui des employé-es de bureau que nous continuerons d’appuyer ! »

« Le combat que les militantes et les militants ont mené dans les derniers mois passera à l’histoire. Le conseil central est fier aujourd’hui de s’être tenu debout auprès d’eux. L’importance de la solidarité est une fois de plus démontrée », déclare Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain–CSN.

À propos

Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges–CSN, responsable de l’entretien, rassemble environ 80 membres. La Fédération des employées et employés de services publics–CSN (FEESP–CSN), à laquelle sont affiliés les deux syndicats du cimetière, compte plus de 425 syndicats affiliés représentant environ 65 000 membres qui œuvrent dans le domaine des services publics et parapublics. Le Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) regroupe près de 100 000 membres issus de tous les secteurs d’activité, répartis au sein de quelque 400 syndicats à Montréal, à Laval et dans le Grand Nord du Québec. La FEESP–CSN et le CCMM–CSN sont tous les deux affiliés à la CSN, qui regroupe plus de 330 000 membres.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

À LA UNE

Le Point syndical  automne 2023