Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Financement des cégeps : un pas dans la bonne direction, malgré quelques inquiétudes

Du même SUJET

Campagne Je soigne avec mon DEC

Campagne Je soigne avec mon DEC

Sur le thème Je soigne avec mon DEC, la Coalition pour le maintien du DEC qualifiant…
Toujours aucune « prime COVID » pour le personnel de soutien et des mesures de protection insuffisantes

Toujours aucune « prime COVID » pour le personnel de soutien et des mesures de protection insuffisantes

Au sortir de la conférence de presse du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, relativement à la…
QS et le PQ appuient les travailleuses et les travailleurs des CPE dans leur lutte

QS et le PQ appuient les travailleuses et les travailleurs des CPE dans leur lutte

Alors que les 11 000 salarié-es de CPE affiliés à la CSN débrayent pour une troisième journée…
Une première journée de grève pour les 11 000 salarié-es de CPE syndiqués à la CSN

Une première journée de grève pour les 11 000 salarié-es de CPE syndiqués à la CSN

Sans convention collective depuis plus de 18 mois, les travailleuses et travailleurs des centres de la…
La CSN espère un changement de cap du gouvernement

La CSN espère un changement de cap du gouvernement

Invités à rencontrer la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, pour discuter des négociations avec…
Rentrée dans les établissements d’enseignement supérieur : oui, mais…  

Rentrée dans les établissements d’enseignement supérieur : oui, mais…  

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ–CSN) accueille favorablement la décision du…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Éducation

2019-08_education_CSN

Financement des cégeps : un pas dans la bonne direction, malgré quelques inquiétudes

La CSN accueille favorablement la hausse de l’enveloppe liée aux activités pédagogiques pour les plus petits collèges qui doivent composer avec une baisse de l’effectif étudiant. La centrale syndicale s’inquiète toutefois que les modifications au mode de financement des cégeps annoncées par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) se fassent au détriment des cégeps de grande taille, qui pourraient se voir imposer une diminution de leur financement. Les cégeps de taille moyenne, qui font aussi face à une baisse de l’effectif étudiant, particulièrement en région, n’ont droit, quant à eux, à aucun financement supplémentaire.

« Quelle que soit la taille de l’établissement, aucun cégep ne nage dans le luxe, surtout après plusieurs années de sous-financement. L’un des principes qui doivent guider le mode de financement est celui de ne pas contribuer à la concurrence entre les établissements, mais plutôt à la consolidation et à la cohérence du réseau collégial sur tout le territoire québécois. Cette préoccupation semble absente des choix politiques actuels », soutient Yves de Repentigny, vice-président de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQCSN).

La Fédération des employées et employés des services publics (FEESPCSN), qui représente la majorité des employé-es de soutien du réseau collégial, se réjouit d’une plus grande stabilisation du financement des cégeps en région. « Il s’agit effectivement d’un pas dans la bonne direction, particulièrement pour les cégeps de petite taille, affirme Martin Ménard, président du Secteur soutien cégeps de la FEESPCSN. Nous souhaitons toutefois que ce financement soit récurrent pour les années à venir afin d’assurer la pérennité des services aux étudiants, et ce, pour l’ensemble du réseau collégial, peu importe la taille des établissements. »

Enfin, la FNEEQCSN dénonce que le Ministère octroie à la Fédération des cégeps une somme de 1,9 M$ pour des bourses étudiantes permettant ainsi à cet organisme patronal de déterminer seul les moyens de favoriser la réussite ou les critères d’attribution d’une bourse. Pour Yves de Repentigny, ce travail doit se faire avec le concours incontournable de l’expertise enseignante.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket