Ville de Mont-Tremblant

6 février 2019

Grève de 24 h le 15 février 2019

Le syndicat dispose, à cet effet, d’un mandat de grève de six jours à exercer au moment jugé opportun.

Malgré plusieurs relances et devant l’inertie de la Ville de Mont-Tremblant à vouloir négocier, le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la Ville de Mont-Tremblant (CSN) déclenchera une grève de 24 heures, le 15 février 2019.

Manifestation
Le 15 février prochain, sur l’heure du dîner, le Conseil central des Laurentides (CSN) maintient donc la manifestation prévue en soutien aux grévistes. « On ne peut pas accepter que la Ville se comporte ainsi, explique la présidente du conseil central, Chantal Maillé. Après deux ans sans convention, je pense que personne ne peut dire que les cols blancs et les cols bleus ne se sont pas montrés patients ».

Grève
Le syndicat dispose, à cet effet, d’un mandat de grève de six jours à exercer au moment jugé opportun. Après négociation, les services essentiels seront assurés par le syndicat pour la population de Mont-Tremblant.

← Précédent Pour une valorisation de la profession enseignante 6 février 2019
Suivant → Les salarié-es des succursales de la SQDC de Mascouche et Trois-Rivières, officiellement syndiqués CSN 6 février 2019
Partager
Dossiers
    Aucun dossier n'est associé à ce document.
Région
  • Laurentides
Source
Conseil central des syndicats nationaux des Laurentides (CCSNL–CSN)
Pour information
Kuang Selao
président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la Ville de Mont-Tremblant (CSN)
Tél. : 514 466-9928

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/greve-de-24-h-le-15-fevrier-2019/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.