Juin 2003 – La présidente du Conseil du trésor gagne du temps sur le dos de l’équité salariale

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Deux syndicats du transport scolaire en grève bientôt

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus R.M.–CSN et le Syndicat d’Autobus Terremont Ltée–CSN ont…
Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Urgences du CHUL : la sécurité des travailleuses et travailleurs et des usagères et usagers n’est pas assurée

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Les syndicats de B.R. et de Tremblay et Paradis votent en faveur de la grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale ce 3 février en début d’après-midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus…
La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

La CSN réclame une bonification du régime d’assurance-emploi

Avec ses alliés des autres grandes centrales syndicales et les organismes de défense des chômeurs, la…
Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Les syndicats de B.R. et de Tremblay & Paradis manifestent devant le Centre de services scolaire de la Capitale

Ce 2 février à midi, le Syndicat des employé-es de transport Autobus B.R.–CSN et le Syndicat…
Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep régional de Lanaudière à Joliette rejette à l’unanimité les offres du gouvernement

Réunis en assemblée générale le 31 janvier 2023, les membres du Syndicat des enseignantes et enseignants…

Juin 2003 – La présidente du Conseil du trésor gagne du temps sur le dos de l’équité salariale

La présidente du Conseil du trésor gagne du temps sur le dos de l’équité salariale

Les cinq organisations membres de l’intersyndicale en équité salariale dans les secteurs public et parapublic (CSN-CSQ-FIIQ-FTQ-SFPQ) déplorent le peu d’empressement de la ministre Jérôme-Forget à rencontrer la partie syndicale pour donner suite à ses promesses de traiter ce dossier avec diligence.

« Nous avons appris avec stupéfaction que la présidente du Conseil du trésor, Monique Jérôme-Forget, ne voit pas la pertinence de nous rencontrer rapidement pour discuter de la question cruciale de l’équité salariale. Pourtant le 30 mai dernier, madame la ministre nous promettait de nous livrer, après le budget, la position de son gouvernement quant à la poursuite de la démarche d’équité salariale pour les travailleuses du secteur public et parapublic. Il y a deux jours, son cabinet nous a fait savoir que madame Jérôme-Forget ne pouvait dégager de perspectives concrètes, pour le moment, quant à cet urgent dossier », ont souligné les porte-parole de la coalition.

Le slogan du Parti libéral était « Nous sommes prêts ». Des milliers de femmes attendent un règlement avec impatience : il faut rappeler que depuis deux ans, le gouvernement s’est engagé, par le truchement de plusieurs ententes, à appliquer des correctifs à cette grande iniquité. Les travaux techniques d’évaluation des emplois féminins et masculins sont terminés. « Au-delà de la partisanerie, il reste au gouvernement à respecter tout le chemin parcouru et à finir le travail. Nous, nous sommes prêts et prêtes ! », ont ajouté les dirigeantes et dirigeants des cinq organisations syndicales.

Selon l’intersyndicale, en repoussant cette rencontre dans le temps, Monique Jérôme-Forget fait montre d’une rare insensibilité quant à la situation des femmes qui travaillent dans les secteurs public et parapublic. « Nous exigeons que madame la présidente du Conseil du trésor nous fasse part, au plus vite, de ses intentions »; les cinq organisations syndicales qui représentent ces travailleuses et qui sont partie prenante de la démarche d’équité salariale n’en attendent pas moins du nouveau gouvernement.


Source : CSN-CSQ-FIIQ-FTQ-SFPQ – 27-06-2003

Pour renseignements : CSN : Sylvie Joly (514) 598-2428 CSQ : Louise Rochefort (514) 235-5082 FIIQ : Micheline Poulin (514) 916-8697 FTQ : Louis Cauchy (514) 235-3996 SFPQ : Stéphane Caron (418) 564-4150

   


Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket