Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN dénonce le projet de loi C-525

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Nouveau syndicat à Toronto : améliorer les conditions de travail de toute l’industrie de l'hôtellerie

Nouveau syndicat à Toronto : améliorer les conditions de travail de toute l’industrie de l'hôtellerie

Hier, les travailleuses et les travailleurs de la réception de l’Hôtel Fairmont Royal York, à Toronto,…
Toujours retomber sur ses pattes

Toujours retomber sur ses pattes

Les militantes du Syndicat des travailleuses et travailleurs du Groupe Vétéri Médic–CSN ne l’ont jamais eu…
Les cols bleus d’Archibald choisissent la CSN

Les cols bleus d’Archibald choisissent la CSN

Le certificat d’accréditation vise « toutes et tous les salarié-es au sens du Code du travail en…
Les animatrices et animateurs en francisation du Cégep de l’Outaouais choisissent la CSN

Les animatrices et animateurs en francisation du Cégep de l’Outaouais choisissent la CSN

Comme les animatrices et animateurs en francisation du Cégep de Saint-Laurent et du Collège de Bois-de-Boulogne,…
Les salarié-es de TecFab International ont quitté le syndicat Unifor pour se rallier à la CSN

Les salarié-es de TecFab International ont quitté le syndicat Unifor pour se rallier à la CSN

C’est ce que confirme le Conseil central du Cœur du Québec–CSN. Selon le président Paul Lavergne,…
Les employé-es municipaux de Bonaventure obtiennent une première convention

Les employé-es municipaux de Bonaventure obtiennent une première convention

Trois ans après avoir rejoint les rangs de la CSN, les employé-es de la municipalité de…

Vote obligatoire pour les nouvelles accréditations syndicales fédérales

La CSN dénonce le projet de loi C-525

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) dénonce l’adoption hier soir par les conservateurs du projet de loi C-525 visant à forcer la tenue d’un vote à scrutin secret pour obtenir une nouvelle accréditation syndicale sous juridiction du Code canadien du travail. Ce projet de loi vise à rendre plus difficile pour les travailleuses et les travailleurs de se syndiquer tout en favorisant, par ailleurs, la décertification des syndicats.

Les conservateurs sont bien conscients que les syndicats jouent un rôle important dans la société en permettant aux travailleurs d’obtenir de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail, et en empêchant l’arbitraire dans les milieux de travail. C’est pourquoi les conservateurs ont cédé au lobby des employeurs antisyndicaux et, ainsi, leur ont permis de réduire le rapport de force des travailleuses et travailleurs devant les patrons en les empêchant de se former en syndicat et ainsi les livrer en pâture aux employeurs.

« Le projet de loi C-525 est une honte et une disgrâce pour la démocratie, a déclaré le secrétaire général de la CSN, Jean Lortie. Le droit de se syndiquer est reconnu par les chartes canadienne et québécoise ainsi que par divers traités internationaux, dont la Déclaration universelle des droits de l’homme. C’est une attaque au droit des Canadiennes et des Canadiens, plus particulièrement celles et ceux de la classe moyenne. » La CSN entend contester ce projet de loi et se battre farouchement pour empêcher qu’il reçoive la sanction royale. Nous allons d’ailleurs intervenir auprès du Sénat afin qu’il rejette ce projet de loi revanchard, mesquin et anti-travailleurs.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket