La CSN, le choix de milliers de professionnel-les en soins

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Les montants annoncés par Ottawa sont insuffisants

Les montants annoncés par Ottawa sont insuffisants

Pour la Confédération des syndicats nationaux, la proposition du gouvernement Trudeau présentée plus tôt aujourd’hui n’est…
Santé et services sociaux : quelles portes la CAQ ouvrira-t-elle ?

Santé et services sociaux : quelles portes la CAQ ouvrira-t-elle ?

Des travailleuses et travailleurs membres de syndicats CSN des secteurs public et privé se sont donné…
La CSN et la CSD unissent leurs forces

La CSN et la CSD unissent leurs forces

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) annoncent qu’elles se…
Les organisations syndicales en santé ne veulent pas rejouer dans le même mauvais film

Les organisations syndicales en santé ne veulent pas rejouer dans le même mauvais film

Les organisations syndicales représentant plus de 200 000 travailleuses et travailleurs en santé et services sociaux réagissent d’une…
Une occasion ratée d’implanter les solutions du personnel pour un réseau plus humain

Une occasion ratée d’implanter les solutions du personnel pour un réseau plus humain

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) ressort perplexe de la lecture du…
Appauvrir les travailleuses et les travailleurs des services publics, la pire des solutions

Appauvrir les travailleuses et les travailleurs des services publics, la pire des solutions

« Les services publics font face à une crise de main-d’œuvre sans précédent, à laquelle s’ajoute…

Changement d'allégeance syndicale

La CSN, le choix de milliers de professionnel-les en soins

À l’issue de la période de changement d’allégeance syndicale, qui a pris fin hier à minuit, des milliers de professionnel-les en soins choisissent de demeurer au sein de l’organisation la plus représentative en santé et en service sociaux, la CSN. « Au terme de cet exercice démocratique, la CSN demeure la force incontournable dans le secteur public québécois et nous sommes plus que satisfaits », déclare le vice-président responsable de la syndicalisation à la CSN, Jean Lacharité.

Pour la CSN, la période de changement d’allégeance, que la centrale syndicale souhaitait éviter, aura pris temps, ressources et énergies qui auraient dû être consacrés au développement de liens solidaires et au partage d’une même analyse conjoncturelle en vue de la prochaine négociation avec le gouvernement. « Rappelons que la FIQ a choisi de ne pas joindre le Front commun dans l’espoir d’élargir ses rangs mais, malgré ses tentatives nombreuses et étendues, l’immense majorité de nos membres a choisi de demeurer avec la CSN », affirme la vice-présidente responsable du personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires de la FSSS-CSN, Nadine Lambert. « Les milliers de professionnel-les en soins de partout au Québec ont reconnu la justesse de notre position, qui prône la création de liens solides et l’élaboration de revendications communes en prévision de la prochaine négociation. Ils ont rejeté celle de l’affrontement intersyndical qui accentue l’isolement et le corporatisme et qui nuit à l’avancement de nos revendications. La période de changement d’allégeance maintenant derrière elle, la CSN est heureuse d’enfin pouvoir travailler pleinement au sein du Front commun à la préparation de la prochaine négociation du secteur public québécois », conclut Jean Lacharité.

Finalement, notons que certains dossiers litigieux se retrouveront devant la Commission des relations du travail et la conclusion de ce processus juridique viendra préciser les résultats.

Avec plus de 170 000 membres œuvrant dans les réseaux de la santé, des services sociaux et de l’éducation, ainsi que dans les organismes gouvernementaux, la CSN est la centrale la plus représentative du secteur public québécois.

La période de changement d’allégeance s’est déroulée du 4 juillet au 4 août 2014.

Fondée en 1921, la CSN représente 325 000 travailleuses et travailleurs oeuvrant dans tous les secteurs d’activité.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket

ACTUALITÉS