Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La CSN réagit aux changements du ministre Moreau

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Journée nationale des chargées et chargés de cours : donner la moitié des cours universitaires sans obtenir de reconnaissance

Alors que la nouvelle ministre de l’Enseignement supérieur, Pascale Déry, amorce son mandat, la Fédération nationale…
Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Trente organisations communautaires et syndicales se rassemblent, appuyées par de nombreux groupes et individus des milieux…
L’éducation et l’enseignement supérieur seront-ils vraiment la « priorité des priorités » ?

L’éducation et l’enseignement supérieur seront-ils vraiment la « priorité des priorités » ?

La CSN accueille avec prudence la nomination de Bernard Drainville au ministère de l’Éducation et de…
Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Au Conseil des ministres présenté aujourd’hui, composé de nouveaux visages comme de vétérans et qui aurait…
Baisses d’impôts : le chant des sirènes

Baisses d’impôts : le chant des sirènes

Lettre ouverte de Caroline Senneville, présidente de la CSN Chaque campagne électorale apporte son lot de…
Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

Négociations à l’UQAR : les chargé-es de cours veulent une offre salariale

« Après plus d’une quinzaine de séances de négociation en un an, les pourparlers sont très lents…

Projet de loi 3 sur les régimes de retraite municipaux

La CSN réagit aux changements du ministre Moreau

La CSN dénonce les changements apportés par le ministre Moreau au projet de loi 3 et s’inquiète des travaux à venir concernant les régimes de retraite, notamment dans les secteurs universitaire et privé.

Principaux changements

Outre le report du début des négociations en vue de la restructuration des régimes et la limitation quant à la possibilité de suspendre l’indexation automatique des rentes des retraités, le ministre a conservé la plupart des mesures excessives du projet de loi. En effet, la capitalisation de tous les régimes à 100 % et le partage des coûts sur les déficits futurs ainsi que sur ceux du service passé, qui ont le plus fait couler d’encre, y ont été conservés quasi intégralement. « Ce que nous dit Pierre Moreau entre autres, c’est qu’il retardera l’application de son projet de loi, mais qu’il l’appliquera quand même! s’indigne la vice-présidente de la CSN, Francine Lévesque. C’est à une consultation de façade que nous a conviés le ministre en commission parlementaire, qui l’a fait accoucher d’une souris. »

Pour la CSN, le projet de loi amendé répond essentiellement aux demandes des villes « Malheureusement, les préoccupations des organisations syndicales n’ont pas été retenues », déplore Francine Lévesque.

Un pas de plus vers l’austérité

Pour la CSN, il est clair que le projet de loi 3 vient concrétiser le début de la politique d’austérité du gouvernement. « On voit bien quelles étaient les réelles intentions du gouvernement, qui se sert des travailleuses et des travailleurs municipaux pour donner le ton de l’automne. Ça augure très mal pour les travaux sur les autres régimes et pour l’ensemble des programmes et des services des Québécois, qui vont passer dans le tordeur », a-t-elle enchaîné.

La CSN a travaillé sérieusement pour tenter de trouver des solutions aux régimes qui sont en réelle difficulté. Elle déplore profondément le manque d’écoute du ministre, qui a suivi son plan de match : répondre aux demandes de Québec et de Montréal pour leur permettre d’éponger leurs dépenses sur le dos des travailleurs municipaux, alors que bien des villes s’étaient positionnées contre le projet de loi. « L’approche est très préoccupante. Nous n’allons pas demeurer les bras croisés devant cette entreprise de démolition », a conclu Francine Lévesque.

À propos

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s’engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket