Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La priorité de la CSN : un nouveau cadre de financement pour la pérennité des régimes à prestations déterminées

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Mobilisations dans cinq villes québécoises pour réclamer un programme de régularisation véritablement inclusif des personnes sans-papiers

Trente organisations communautaires et syndicales se rassemblent, appuyées par de nombreux groupes et individus des milieux…
Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Les personnes qui font tourner le Québec veulent être entendues

Au Conseil des ministres présenté aujourd’hui, composé de nouveaux visages comme de vétérans et qui aurait…
Baisses d’impôts : le chant des sirènes

Baisses d’impôts : le chant des sirènes

Lettre ouverte de Caroline Senneville, présidente de la CSN Chaque campagne électorale apporte son lot de…
La CSN s’inquiète que d’éventuelles baisses d’impôts soient faites sur le dos des jeunes

La CSN s’inquiète que d’éventuelles baisses d’impôts soient faites sur le dos des jeunes

En pleine rentrée et à la veille du déclenchement officiel de la campagne électorale québécoise, la…
Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Santé et services sociaux : De nouvelles plaintes contre un gouvernement récidiviste

Les organisations syndicales représentant le personnel du réseau de la santé et des services sociaux se…
Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

Le TAT rappelle au gouvernement qu’il ne peut pas passer par-dessus les syndicats

C’est une bataille importante que remportent la FSSS-CSN, la FSQ-CSQ, la FIQ, le SQEES-FTQ et le…

Régimes de retraite du secteur privé

La priorité de la CSN : un nouveau cadre de financement pour la pérennité des régimes à prestations déterminées

À l’occasion du premier forum sur la réforme des régimes de retraite du secteur privé organisé par la ministre du Travail, Agnès Maltais, la CSN tient à rappeler ses attentes et ses préoccupations.

À cet effet, la vice-présidente de la CSN, Francine Lévesque, souligne que des règles et des méthodes de financement adéquates doivent être mises en œuvre pour assurer des retraites décentes à l’ensemble des travailleuses et des travailleurs du Québec. Tout comme le soutient le rapport D’Amours, la CSN estime que ce sont les régimes à prestations déterminées qui constituent le meilleur moyen d’y arriver.

« Les régimes de retraite des entreprises du secteur privé sont dans la tourmente depuis plusieurs années. Ceux-ci ont notamment fait l’objet de nombreuses coupes et restructurations, et plusieurs ont été transformés en régime à cotisation déterminée. Un leadership politique s’impose afin de donner aux employeurs et aux syndicats des outils qui leur permettront de négocier des régimes à prestations déterminées solides et équitables, qui survivront dans le temps et qui seront accessibles au plus grand nombre. Il faudra également éviter les régimes de retraite à deux vitesses, comme ceux mis en place par certaines entreprises », souligne Francine Lévesque.

La vice-présidente de la CSN insiste sur le travail qui a été fait pour dégager des solutions afin de diminuer les déficits. « Il faut éviter que les moyens adoptés de façon législative viennent pénaliser ceux qui ont été le plus actifs dans la recherche de solutions. Pour la CSN, il n’est pas envisageable de passer six mois à participer à l’élaboration d’un projet de loi qui enlèverait le peu qu’il reste aux travailleuses et aux travailleurs du secteur privé. Je le répète : c’est d’un cadre de financement mieux adaptée dont nous avons besoin pour la durabilité des régimes à prestations déterminées, et non d’une restructuration des régimes actuels », conclut-elle.

À propos des forums Cette première rencontre s’inscrit dans une série de trois forums annoncés par la ministre du Travail, Agnès Maltais, afin de trancher le débat entre patrons et syndicats sur les régimes de retraite. Les forums porteront sur les régimes de retraite des municipalités, des universités et du secteur privé et devraient s’échelonner sur une période de deux ans.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket