Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

La table nationale d’évaluation de leur emploi doit donner des résultats rapidement

Du 31 juillet au 23 septembre 2022, les syndicats du secteur public de la CSN tiennent leurs assemblées générales sur les demandes de table centrale et de table sectorielle. Les 170 000 membres CSN de ce secteur sont invités à voter dans ces assemblées. Voir les détails.

Du même SUJET

Manifestation des conductrices et conducteurs d’autobus scolaire de la région

Manifestation des conductrices et conducteurs d’autobus scolaire de la région

Les membres du Syndicat du transport scolaire du Saguenay–CSN, du Syndicat des travailleuses et des travailleurs…
Pénurie de main-d’œuvre dans le transport scolaire : le ministre Roberge ne peut faire cavalier seul pour régler la situation

Pénurie de main-d’œuvre dans le transport scolaire : le ministre Roberge ne peut faire cavalier seul pour régler la situation

La semaine dernière, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, annonçait au réseau des Centres de services…
La FEESP–CSN réclame qu’on double la prime annuelle de rétention et d’attraction du personnel

La FEESP–CSN réclame qu’on double la prime annuelle de rétention et d’attraction du personnel

Presque deux ans jour pour jour après le dépôt du rapport du Comité de réflexion sur…
La CSN salue les nouvelles primes de 2000 $ dans le transport scolaire

La CSN salue les nouvelles primes de 2000 $ dans le transport scolaire

Le gouvernement du Québec a finalement fait un pas dans la bonne direction en annonçant des…
Transport scolaire : Québec doit imposer et financer des barrières protectrices

Transport scolaire : Québec doit imposer et financer des barrières protectrices

Après une série de changements de règles du ministère de l’Éducation pour encadrer le transport scolaire…
Transport scolaire : les conductrices et les conducteurs ne sont toujours pas rassurés

Transport scolaire : les conductrices et les conducteurs ne sont toujours pas rassurés

Malgré certaines mesures qui seront mises en place par les transporteurs scolaires, les conducteurs et les…

Les conductrices et les conducteurs d’autobus scolaire rencontrent la Ministre Agnès Maltais

La table nationale d’évaluation de leur emploi doit donner des résultats rapidement

Les conductrices et les conducteurs d’autobus scolaire de la région de Québec affiliés à la CSN ont rencontré aujourd’hui madame Agnès Maltais, Ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, du Travail, de la Condition féminine et Ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale dans le cadre d’une tournée de sensibilisation et de mobilisation, sur le thème En route vers le respect, qui vise essentiellement à faire reconnaître la valeur de leur travail. Pour cela, les conductrices et les conducteurs souhaitent que la table nationale, qui a le mandat de réaliser un exercice complet d’évaluation de leur emploi sur la base d’emplois comparables, puisse procéder rapidement.

Au mois de novembre 2012, la Ministre Malavoy a mis sur pied un comité de travail ayant pour mandat la réalisation d’un exercice complet d’évaluation de l’emploi de conductrice et de conducteur d’autobus scolaire sur la base d’emplois comparables. Ce comité est composé entre autres de représentantes et de représentants des transporteurs scolaires, de la CSN et du gouvernement. Les travaux allaient bon train jusqu’à ce qu’en mai 2013, ils soient paralysés par le départ inattendu du président. À la fin du mois de février 2014, un nouveau président fut nommé. Après tout ce temps, les conductrices et les conducteurs sont en droit de s’attendre à ce que les travaux aboutissent dans un délai raisonnable.

« Nos revendications sont claires : nous continuons à exiger la reconnaissance et la valorisation des emplois dans le secteur du transport scolaire. Et le message que nous avons livré à madame Maltais l’était tout autant : les gens ont été plus que patients. Bien qu’une table nationale soit formée, toujours faut-il qu’elle soit fonctionnelle et il est grand temps que les travaux de la table donnent lieu à une amélioration concrète des conditions de travail des conductrices et des conducteurs » a affirmé madame Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CSN).

« Bien que nous laisserons la chance à cette personne de prendre connaissance du dossier, les travaux de la table doivent s’accélérer car une iniquité salariale est toujours présente et bloque la reconnaissance de leur métier, qui consiste en le transport, de manière sécuritaire, des enfants du Québec au quotidien. Nous avons donc voulu sensibiliser la Ministre Maltais au respect que méritent ces femmes et ces hommes », a martelé Yvon Godin, vice-président de la FEESP (CSN).

Pour la rencontre, les représentants syndicaux étaient accompagnés de plusieurs conductrices et les conducteurs d’autobus scolaire.

Rappelons que plus de 575 000 écoliers – soit un peu moins que 60 % des élèves du primaire et du secondaire – montent à bord d’autobus scolaires tous les jours.

À propos de la FEESP-CSN et du Conseil central de Québec Chaudière-Appalaches (CSN)

La Fédération des employées et employés de services publics (FEESP) de la CSN compte plus de 400 syndicats affiliés, représentant environ 55 000 syndiqué-es dans le domaine des services publics et parapublics donc 55 syndicats regroupant environ 3000 membres dans le domaine du transport scolaire.

Le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches regroupe les syndicats CSN sur le territoire de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. Pour sa part, il représente 240 syndicats et plus de 44 000 membres dans tous les secteurs d’activité.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket