Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le CCQCA appuie la coopérative du Soleil

Du même SUJET

Le syndicat invite Glencore et le gouvernement à plus de transparence

Le syndicat invite Glencore et le gouvernement à plus de transparence

Afin de protéger la santé des travailleuses et des travailleurs, de leur famille et de leurs…
L'« amazonification » de la SAQ est commencée

L'« amazonification » de la SAQ est commencée

Plusieurs conseillères et conseillers en succursales de la SAQ ont constaté que divers produits de niche…
Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Un congrès tout en solidarité pour le Conseil central du Saguenay Lac-Saint-Jean–CSN

Les congressistes présents ont pu échanger sur de nombreux enjeux touchant le monde du travail :…
Il ne faut pas oublier celles et ceux qui vivent de la forêt

Il ne faut pas oublier celles et ceux qui vivent de la forêt

Afin de rétablir la population de caribous forestiers, la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM–CSN) est consciente…
La CAQ trouvera la CSN sur son chemin

La CAQ trouvera la CSN sur son chemin

À l’approche de la prochaine campagne électorale, la présidente de la CSN, Caroline Senneville, met en…
La Coalition Union 138 reçoit des appuis

La Coalition Union 138 reçoit des appuis

À l’aube du déploiement de son plan d’action, la Coalition Union 138 obtient des appuis de…

Groupe Capitales Médias

2020_01_14-09-167_FNC_CSN

Le CCQCA appuie la coopérative du Soleil

Le Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN) répond à l’appel des travailleuses et des travailleurs du Groupe Capitales Médias et donne son appui à la coopérative du Soleil. Le comité exécutif de l’organisation syndicale vient de signer une lettre d’engagement de 10 000 $ pour le projet de coopérative.

« Soyons clairs, la disparition du Soleil serait une catastrophe pour la région », a déclaré la présidente du conseil central, Ann Gingras. Mais pour la syndicaliste, la crise que traverse le Groupe Capitales Médias peut se transformer en opportunité historique : celle de redonner Le Soleil à ses artisans et à sa communauté. « Le projet d’une coopérative de solidarité nous semble le bon véhicule pour permettre la mobilisation de toute la communauté », explique celle qui siège au comité de coordination de la campagne de contribution volontaire pour le démarrage de la coopérative du Soleil.

Le conseil central lance à son tour un appel à toutes les forces vives de la région, aux syndicats, aux organisations sociales et à la population pour soutenir le quotidien plus que centenaire. « Ensemble, on peut sauver Le Soleil et la diversité de l’information », s’enthousiasme Ann Gingras. « Imaginez une presse réellement indépendante, entièrement consacrée à son rôle d’information, imaginez une presse ne devant rendre de comptes qu’à la communauté qui la supporte ! Il me semble que c’est une aventure emballante qui mérite tout notre appui. »

Le temps presse

Rappelons que le Groupe Capitales Médias s’est placé, cet été, sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité et que les offres de reprises doivent être déposées auprès du syndic le 25 octobre prochain. Les promoteurs espèrent récolter plus de 500 000 $ d’ici là pour financer la coopérative du Soleil. Les personnes et les organisations désirant en savoir plus et contribuer au projet peuvent visiter le site coopmonjournal.com. Si jamais le syndic ne retenait pas le projet de coopérative, toutes les sommes recueillies seraient retournées aux contributeurs.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket