Une maintenance imprévue de nos serveurs aura lieu ce jeudi de 19 h à 22 h. Le site de la CSN ainsi que nos sites affiliés seront indisponibles durant cette période. Nous sommes désolés des inconvénients engendrés.

Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine dénonce la décision d’Air Canada

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

Rolls-Royce Canada doit redevenir un employeur de choix

Rolls-Royce Canada doit redevenir un employeur de choix

Au moment où tous les employeurs du Québec jouent du coude pour attirer et retenir la…
La Coalition Union 138 reçoit des appuis

La Coalition Union 138 reçoit des appuis

À l’aube du déploiement de son plan d’action, la Coalition Union 138 obtient des appuis de…
La CSN demande l’intervention de Bruno Marchand

La CSN demande l’intervention de Bruno Marchand

À la suite des récentes tensions entre la direction et les membres du Syndicat des salariés(ées)…
Le syndicat du RTC rectifie les faits

Le syndicat du RTC rectifie les faits

À la suite d’un article publié le 5 mars 2022 dans le Journal de Québec, le Syndicat des…
Tramway dans la Vieille Capitale - Québec doit privilégier l'empreinte écologique et l'expertise locale

Tramway dans la Vieille Capitale - Québec doit privilégier l'empreinte écologique et l'expertise locale

Avant d’octroyer le contrat de fabrication du futur tramway de Québec, la Confédération des syndicats nationaux…
Transport aérien régional - Québec doit soutenir le projet de coopérative

Transport aérien régional - Québec doit soutenir le projet de coopérative

Au cours d’une conférence de presse tenue aujourd’hui à l’Assemblée nationale, la Confédération des syndicats nationaux…

Suppression de trois vols régionaux

Le Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine dénonce la décision d’Air Canada

Le Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (CSN) dénonce la décision d’Air Canada de supprimer trois vols aux Îles-de-la-Madeleine et à Gaspé. «L’annonce faite hier par le transporteur aérien est honteuse, a réagi Jacques Mimeault, président du conseil central. Va-t-on en finir avec cette idée terrible de tuer notre région ? À chaque fois qu’il y a une nouvelle réduction de services, on invoque publiquement que nous habiterions trop loin des grands centres et qu’il en coûterait trop cher pour desservir notre région.»

Cette annonce d’Air Canada est une gifle de plus donnée aux résidentes et aux résidents de la région et le conseil central entend y réagir fermement. «Nous crions haut et fort que la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine ne se laisseront pas mourir sans combattre, a poursuivi le porte-parole syndical. Il est grand temps que les gouvernements, tant à Québec qu’à Ottawa, démontrent leur soutien et mettent fin à cette saignée. Les régions comme la nôtre refusent de subir un tel sort. Nous exigeons plus d’information de la part d’Air Canada. Nous voulons des explications claires et précises sur cette décision. Il est de sa responsabilité de répondre aux craintes de la population.»

Le pire est à craindre
Le conseil central de la CSN s’inquiète des intentions d’Air Canada à long terme. «Pour le moment, il s’agit de supprimer trois vols, mais qui nous dit que le transporteur n’envisage pas de réduire le nombre de vols annuels ? Pascan étant sous la protection de la faillite, rien ne garantit que notre territoire continuera d’être desservi par le transport aérien. Nous demeurons vigilants», a soutenu Jacques Mimeault.

Il ne faut pas oublier que la région est déjà gravement touchée par les diminutions de transport. Rappelons qu’Orléans Expressa supprimé la majorité de ses liaisons l’année dernière et qu’il ne reste qu’un aller-retour pour le côté sud et un pour le côté nord. Évidemment, la situation n’est pas plus jolie au regard du transport ferroviaire qui a été totalement abandonné en Gaspésie.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket