Le conseil confédéral de la CSN se tient à Montréal dès mercredi

15 mars 2016

Les médias sont invités à l'ouverture du conseil confédéral de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) qui se tient du 16 au 18 mars au Palais des congrès de Montréal.
Partager
Dossiers
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Les médias sont invités à l’ouverture du conseil confédéral de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) qui se tient du 16 au 18 mars au Palais des congrès de Montréal. Plus de 300 délégué-es des organisations affiliées et salarié-es de la CSN de partout au Québec sont attendus pour cette instance, la plus importante entre les congrès triennaux.
Dès 10 heures, le président de la CSN, Jacques Létourneau, ouvrira le conseil confédéral par une allocution traitant de l’actualité de l’heure au Québec et au Canada sur les questions syndicales, politiques et sociales. À la veille des budgets québécois et fédéral, il fera part des préoccupations du mouvement à l’égard de la création d’emplois, du développement régional et plus fondamentalement du rôle de l’État quant aux services publics et aux programmes sociaux particulièrement mis à mal par le régime Harper et deux ans d’austérité libérale.

Jacques Létourneau reviendra aussi sur la dernière négociation du secteur public. Il abordera également les campagnes en cours contre l’austérité, ses effets sur les services de garde éducatifs, de santé et d’éducation, sur l’aide sociale, ainsi que la menace de privatisation qui pèse sur la SAQ. Dès la fin de son discours d’ouverture, il sera disponible pour rencontrer la presse.

Ordre du jour

À la suite de l’allocution d’ouverture, les délégué-es débattront de la conjoncture politique et syndicale et feront le suivi des propositions du 64e congrès de la CSN, qui s’est tenu en mai 2014. Ils souligneront aussi les 20 ans de la campagne Vol d’été Leucan, une belle réussite de la CSN. À 16 h 45, le conseil confédéral rendra un hommage au président-directeur général de Fondaction, Léopold Beaulieu, qui s’est vu récemment remettre un diplôme honorifique de l’UQAM.

Le jeudi, le conseil confédéral s’ouvre avec une présentation liée aux enjeux du Partenariat transpacifique (PTP) et un retour sur la COP21. À l’ajournement de midi, vers 12 h 30, les délégué-es manifesteront devant le Centre du commerce mondial, 380 Saint-Antoine ouest, au moment où le ministre Leitão présentera le budget québécois 2016-2017. En après-midi, le point sur les élections présidentielles américaines sera fait avec Donald Cuccioletta, directeur de recherche à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM. Les délégué-es feront par la suite le bilan de la campagne pour la défense des services de garde éducatifs que mène la CSN depuis le début de l’année.

Le vendredi, la CSN remettra à deux syndicats la bourse Fernand-Jolicoeur décernée depuis 2003 afin de reconnaître et de souligner les efforts investis par les syndicats et les membres dans diverses activités de formation. Les délégué-es entendront ensuite une présentation sur le dernier budget du Québec, qui aura été dévoilé la veille par le ministre Leitão, et sur le fonds des générations. Un retour sur la négociation du secteur public suivra.

← Précédent 25 000 cartes postales remises au premier ministre Philippe Couillard 15 mars 2016
Suivant → La CSN dénonce les coupes en santé et services sociaux 16 mars 2016

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/le-conseil-confederal-de-la-csn-se-tient-a-montreal-des-mercredi/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.