Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le ministre Barrette doit assurer des services de proximité à la population des Escoumins

Du même SUJET

La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La FIM-CSN demande à Glencore de sortir de son mutisme

La Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN) estime que Glencore doit tout faire pour protéger la santé…
« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

« Trop peu, trop tard », dénoncent les syndicats du réseau

Bien qu’elles accueillent favorablement l’annonce du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de…
Les sages-femmes concluent une entente de principe

Les sages-femmes concluent une entente de principe

Tard dans la nuit de vendredi dernier, le Regroupement Les Sages-femmes du Québec (RSFQ) a conclu…
Les sages-femmes réclament l’équité avant les vacances de la construction

Les sages-femmes réclament l’équité avant les vacances de la construction

Les négociations entre Québec et le Regroupement Les Sages-Femmes du Québec entrent aujourd’hui, mercredi, dans une…
Équité salariale : plusieurs milliers de dollars pour les préposé-es en retraitement des dispositifs médicaux

Équité salariale : plusieurs milliers de dollars pour les préposé-es en retraitement des dispositifs médicaux

La FSSS–CSN et la FTQ sont parvenues à obtenir une entente découlant de l’exercice de maintien…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…

Réduction des services de proximité dans la région

Le ministre Barrette doit assurer des services de proximité à la population des Escoumins

Pour la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, doit agir pour assurer des services de proximité à la population des Escoumins. La FSSS-CSN réagit à l’annonce du CISSS de la Côte-Nord à l’effet de réduire le nombre de lits d’hospitalisation à l’installation des Escoumins.

Une intervention est nécessaire pour assurer les services à la population des Escoumins
Le 13 novembre dernier, le CISSS de la Côte-Nord émettait un communiqué de presse pour annoncer la réduction des services d’hospitalisation aux Escoumins. L’employeur y explique que cette décision est prise en raison de la pénurie de médecins dans cette localité. Pour la FSSS-CSN, c’est la responsabilité du ministre Barrette de s’assurer que les citoyennes et citoyens des Escoumins puissent compter sur des services de proximité dans leur localité.

« Les gens de la région ont le droit d’avoir des services de santé de proximité comme partout ailleurs au Québec. Déplacer les patientes et patients vers Baie-Comeau pour des séjours d’hospitalisation de plus de 72 heures ne fait pas de sens. On est en train de dire aux familles qu’elles devront faire plus de 170 kilomètres pour visiter leurs proches en hospitalisation. Il faut trouver une autre solution! », lancent Robert Blais et Verna Jean, présidents des deux syndicats du CISSS de la Côte-Nord, affiliés à la CSN.

La réforme Barrette réduit les services de proximité dans la région
Depuis l’entrée en vigueur de la réforme Barrette, la FSSS-CSN s’inquiète du niveau de prestation de services de proximité dans l’ensemble des régions du Québec. La réduction de services aux Escoumins illustre bien cette conséquence néfaste de la réforme Barrette en s’en prenant directement aux services de proximité pour la population.

« La réforme Barrette, c’est une centralisation abusive de notre réseau de la santé et des services sociaux. Cela mène à des situations déplorables comme ce qui se passe actuellement aux Escoumins. Nous demandons au ministre Barrette d’agir. Il doit se mettre au travail pour s’assurer que les citoyennes et citoyens des Escoumins puissent continuer d’avoir des services dans leur localité », de conclure Gisèle Charette, vice-présidente régionale de la FSSS-CSN et Guy Laurion, vice-président de la FSSS-CSN.

 

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket