Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Le premier ministre ne peut pas décentraliser les conditions de travail dans les écoles

Du même SUJET

Large appui de la Société civile envers la Première Nation de Long Point face à Sayona Mining et lancement d'une pétition de soutien internationale

Large appui de la Société civile envers la Première Nation de Long Point face à Sayona Mining et lancement d'une pétition de soutien internationale

Neuf regroupements et comités citoyens, groupes environnementaux, syndicat et organisme communautaire de l’Abitibi-Témiscamingue joignent leurs voix…
Budget provincial  : un budget électoraliste et des mesures non ciblées

Budget provincial : un budget électoraliste et des mesures non ciblées

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) déplore que le budget 2022-2023 du gouvernement provincial, présenté aujourd’hui par…
500 organisations, dont la CSN, réclament une politique d'habitation au Québec

500 organisations, dont la CSN, réclament une politique d'habitation au Québec

Selon ces organisations, une telle politique est plus que jamais nécessaire compte tenu de la gravité…
Les agents correctionnels marquent la reprise des négociations avec un coup d’éclat

Les agents correctionnels marquent la reprise des négociations avec un coup d’éclat

Les agents des services correctionnels du Québec ont déployé une immense bannière sur l’édifice abritant les…
Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

Projet de règlement des services de garde en milieu scolaire : un encadrement insuffisant

En matière d’encadrement des services de garde en milieu scolaire, le projet de règlement déposé aujourd’hui…
Transport aérien régional - Québec doit soutenir le projet de coopérative

Transport aérien régional - Québec doit soutenir le projet de coopérative

Au cours d’une conférence de presse tenue aujourd’hui à l’Assemblée nationale, la Confédération des syndicats nationaux…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

PL40

2019-11_ecole_CSN

Le premier ministre ne peut pas décentraliser les conditions de travail dans les écoles

Questionné ce matin par l’opposition officielle, le premier ministre François Legault a déclaré que le projet de loi 40 permettrait « plus de latitude pour les conditions de travail des employé-es dans les écoles » en raison de la « décentralisation » qui y est prévue.

« On ne peut pas sérieusement penser décentraliser les conditions de travail dans les écoles. Ce serait ingérable et cela créerait des iniquités au sein d’une même région », rétorque Jacques Létourneau, président de la CSN, qui était d’ailleurs directement cité dans la question du chef de l’opposition officielle, Pierre Arcand.

 Dans le reste de sa réponse, François Legault a reproché à M. Arcand de soutenir les syndicats, alors que le gouvernement, lui, « va supporter les enfants ».

« Les demandes syndicales ne sont pas en opposition par rapport aux besoins de la population. Pour bien soutenir les enfants, il faut que le personnel des écoles soit en nombre suffisant et que l’organisation du travail permette de consacrer suffisamment de temps à chaque enfant », fait valoir Jacques Létourneau. Ce dernier précise par ailleurs que les critiques de la CSN envers le projet de loi 40 ne se concentrent pas que sur les conditions de travail du personnel, mais également sur les risques liés aux regroupements de services, sur la centralisation de certains pouvoirs et sur l’accentuation prévisible d’un système scolaire à trois vitesses.

 Une réforme souhaitée
Il ne s’agit pas, pour la CSN, de défendre le statu quo. « La CSN souhaite une réforme du système scolaire, mais pas à la pièce et pas sans avoir consulté tous les acteurs du milieu et les meilleurs experts », soutient le président de la CSN, qui propose une vaste consultation sur le sujet, tout comme une dizaine d’organisations du milieu scolaire.

La CSN se réjouit par ailleurs de l’affirmation du premier ministre qui dit vouloir laisser l’étude du projet de loi suivre son cours en commission parlementaire. « Un tel projet de loi mérite une étude approfondie, car il y a un risque réel qu’on déstabilise le réseau pour des années à venir », conclut Jacques Létourneau. La CSN entend suivre de près l’étude du projet de loi.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket