Les agents correctionnels du Canada font du porte à porte à Lévis pour éviter une réélection des conservateurs

La ronde de négociation 2023 du secteur public est lancée. Pour cette ronde, la CSN, la CSQ, la FTQ et l’APTS unissent leur force et travaillent en Front commun pour défendre les travailleuses et les travailleurs. Apprenez-en plus.

Du même SUJET

La CSN invite ses membres à boycotter Facebook et Instagram le 15 septembre

La CSN invite ses membres à boycotter Facebook et Instagram le 15 septembre

Devant le comportement outrancier de la multinationale américaine Meta dans sa lutte contre l’adoption de la…
Des dossiers prioritaires qui doivent débloquer

Des dossiers prioritaires qui doivent débloquer

À la suite du remaniement ministériel fédéral annoncé le 26 juillet, la Confédération des syndicats nationaux…
C-18 : La FNCC–CSN appelle tous les paliers de gouvernements à suspendre leurs publicités sur Facebook et Instagram

C-18 : La FNCC–CSN appelle tous les paliers de gouvernements à suspendre leurs publicités sur Facebook et Instagram

La Fédération de la culture et des communications (FNCC–CSN) salue la décision de Québec ainsi que…
C-18 dévoile le vrai visage de Meta et Google, selon la FNCC-CSN

C-18 dévoile le vrai visage de Meta et Google, selon la FNCC-CSN

La Fédération nationale de la culture et des communications-CSN (FNCC-CSN) dénonce avec vigueur les représailles que…
C-18 : la FNCC–CSN demande à Québec et à Ottawa de suspendre l’achat de publicité sur Facebook et sur Google

C-18 : la FNCC–CSN demande à Québec et à Ottawa de suspendre l’achat de publicité sur Facebook et sur Google

Devant l’utilisation de menaces et de représailles de la part des groupes Meta/Facebook et Google/Youtube en…
Des emplois durables, oui, mais pas sans une transition juste

Des emplois durables, oui, mais pas sans une transition juste

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) se réjouit du lancement aujourd’hui par le gouvernement fédéral du…

Non à une autre sentence de 4 ans

Les agents correctionnels du Canada font du porte à porte à Lévis pour éviter une réélection des conservateurs

Des dizaines d’agentes et agents correctionnel-les des pénitenciers du Québec affiliés au Syndicat des agents correctionnels du Canada (UCCO-SACC-CSN) ont fait du porte-à-porte aujourd’hui dans la circonscription de Lévis-Bellechasse afin d’inviter les électrices et les électeurs à ne pas soutenir le Parti conservateur du Canada aux prochaines élections.

Armés d’arguments solides démontrant que le bilan des conservateurs est désastreux, entre autres, en matière de sécurité publique, les agents correctionnels ont discuté avec les électeurs de ce secteur de la ville. « Le gouvernement conservateur affirme faire de la lutte au crime sa priorité. Cette politique de lutte à la criminalité n’est rien d’autre que de la poudre aux yeux destinée à rassurer les électeurs », affirme Éric Thibault, président régional du Québec UCCO-SACC-CSN.

Le gouvernement conservateur a retranché 355 millions de dollars dans le budget du Service correctionnel. Une des conséquences de cette décision est de rendre les pénitenciers plus dangereux pour les agents correctionnels. Ces coupes rendent notre mission de protection du public de plus en plus difficile à accomplir. Ultimement, elles rendent les communautés canadiennes moins sécuritaires.

« Ce gouvernement vous trompe et il ne fait rien pour assurer la sécurité des Canadiens, en fait ses décisions ont l’effet contraire. Nous rencontrons les électeurs afin qu’ils soient mieux informés et qu’ils fassent ainsi un choix éclairé lors des prochaines élections à l’automne », conclut M. Thibault.

Cette action s’inscrit dans la campagne de la CSN pour inviter les électrices et les électeurs à ne pas voter pour les conservateurs de Stephen Harper, en raison du bilan de son gouvernement sur les plans social, démocratique, environnemental et syndical.

UCCO-SACC-CSN représente les quelque 7500 agents en services correctionnels du Canada. Il est affilié à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) qui regroupe 325 000 travailleuses et travailleurs dans près de 2000 syndicats.

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket