Groupe Capitales Médias

17 octobre 2019

Les communautés appuient le projet de coopératives avec plus de 2 millions de dollars d’engagements

Nous vivons des moments très encourageants actuellement. Toutes les régions concernées par la survie de leurs quotidiens répondent à l’appel et les sommes amassées auprès des communautés font partie intégrante d’un plus vaste financement à venir.

Lancée le 7 octobre dernier, la campagne « Je coopère pour mon journal » reçoit d’importants appuis partout au Québec. Après un peu plus d’une semaine, la somme des engagements dépasse déjà les 2 millions de dollars et le montant se bonifie de jour en jour. Le comité provisoire responsable du projet dévoile ces chiffres alors qu’il dépose aussi une lettre d’intention auprès du séquestre, confirmant sa volonté de proposer une offre de reprise du Groupe Capitales Médias.

« Nous vivons des moments très encourageants actuellement. Toutes les régions concernées par la survie de leurs quotidiens répondent à l’appel et les sommes amassées auprès des communautés font partie intégrante d’un plus vaste financement à venir, en plus de démontrer l’ancrage local très fort de notre projet. Ce qui est en train de se dessiner, c’est un mouvement collectif de grande envergure pour sauver l’information de qualité et préserver la voix des différentes régions dans l’univers médiatique du Québec », explique Louis Tremblay, du journal Le Quotidien et porte-parole du comité provisoire.

Les employé-es s’impliquent financièrement

Afin de confirmer leur soutien au projet de coopératives, les différents syndicats des six quotidiens ont voté des contributions de plus de 600 000 $ au cours des derniers jours. « Si, aujourd’hui, on peut parler de plus de 2 M$ en engagements, c’est aussi parce que les employé-es sont mobilisés et croient fermement à tout le potentiel de relance que représentent les coopératives », ajoute Louis Tremblay.

Un effort collectif

Soutenue par la Fédération nationale des communications – CSN (FNC-CSN) et le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM), la campagne « Je coopère pour mon journal » se déploie de manière intensive depuis son lancement et les efforts se poursuivront en vue de déposer une offre de reprise appuyée par un plan d’affaires viable.

« Notre fédération soutien cette initiative depuis le premier jour et l’ampleur que prend cette campagne nous porte à croire que le projet a toutes les chances de se concrétiser. Il reste toutefois des étapes importantes à franchir et nous allons continuer à apporter le soutien nécessaire, car il en va de la survie de journaux qui jouent un rôle essentiel dans la diversité des voix au Québec. Nous invitons tous les acteurs des communautés à continuer la mobilisation et, surtout, à signer des engagements, car au final, ce sera l’un des facteurs déterminants pour la suite de cet emballant projet », affirme Pascale St-Onge, présidente de la FNC-CSN.

« La réussite du projet de relance en mode coopératif repose sur l’engagement des collectivités envers leur média local. Les sommes amassées jusqu’à présent démontrent la force d’un projet collectif. Les gens ont su se rallier rapidement derrière cette volonté commune de préserver leurs quotidiens. Le modèle coopératif retenu permettra de pérenniser cet engagement en mettant à contribution les personnes qui ont à cœur le maintien des activités de presse en région. En cette semaine de la coopération, je vous invite à poursuivre votre mobilisation pour soutenir ce grand projet collectif qui est un exemple probant du pouvoir d’agir des communautés », ajoute Gaston Bédard, président-directeur général du CQCM.

Engagements publicitaires récurrents

Outre les engagements de 2 M$ récoltés à ce jour auprès des communautés, la campagne a également permis de récolter des engagements en matière d’investissements publicitaires récurrents de la part de différents acteurs institutionnels et des milieux d’affaires des régions concernées. « Nous avons été sur le terrain et avons présenté notre projet avec conviction et cela nous a permis d’amasser plusieurs centaines de milliers de dollars en engagements publicitaires pour les prochaines années. Ça aussi, c’est très positif pour l’avenir », confirme Louis Tremblay.

Rappelons que le comité provisoire représente tous les employés, syndiqués et non syndiqués. Il est composé de sept représentants, soit Louis Tremblay (Le Quotidien), Jérôme Savary (La Voix de l’Est), Louis Ménard (Le Nouvelliste), Jean-François Néron (Le Soleil), Patrick Duquette (Le Droit), Isabelle Pion (La Tribune) et Gilles Carignan (cadres GCM).

Pour contribuer et en apprendre plus sur le projet : www.coopmonjournal.com

← Précédent L’entente de principe acceptée par le syndicat 16 octobre 2019
Suivant → La CSN–Construction demande la reconnaissance du métier de cheminot dans la Loi R-20 18 octobre 2019
Partager
Région
  • L'ensemble du Québec
Source
Fédération nationale des communications (FNC–CSN)
Pour information
Information FNC-CSN
Michael Lartigau
Service des communications
CSN
514 377-6985
Information CQCM
Marie-Josée Paquette
Directrice
Communications et Affaires publiques
CQCM
418 835-1644 # 128
418 933-9739

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/les-communautes-appuient-le-projet-de-cooperatives-medias-avec-plus-de-2-m-dengagements/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.