8 mars

Les femmes de la CSN affichent leur féminisme

8 mars 2018

Il faut poursuivre la lutte pour que l'égalité entre les femmes et les hommes ne se résume pas qu'à un concept consigné dans les lois du Québec et du Canada.
Partager
Région
  • L'ensemble du Québec
Source
Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Les salarié-es et les élu-es qui travaillent dans les locaux de la CSN situés au 1601 De Lorimier ont manifesté leur enthousiasme lors de l’inauguration de la colonne féministe de l’édifice qui affiche le slogan Féministes tant qu’il le faudra!

Cette initiative a été prise par les comités de la condition féminine de la CSN et du Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) ainsi que par le comité femmes du STTCSN. Comme ces comités ne font pas les choses à moitié, ils ont également accroché une bannière à l’entrée du bâtiment où on peut lire : ” Les femmes de la CSN seront Féministes tant qu’il le faudra! ” Cette bannière sera utilisée dans les actions de la CSN à venir sur tout sujet qui concerne les femmes.

Il s’agit là d’une action de visibilité forte qui fera vivre le slogan de la Journée internationale des femmes 2018 au-delà du 8 mars. Car même après cette journée, il faut poursuivre la lutte pour que l’égalité entre les femmes et les hommes ne se résume pas qu’à un concept consigné dans les lois du Québec et du Canada.

← Précédent Moratoire sur le processus de révision réclamé par la FNEEQ 7 mars 2018
Suivant → Une double action pour dénoncer les injustices envers les femmes 8 mars 2018

URL de ce document :

https://www.csn.qc.ca/actualites/les-femmes-de-la-csn-affichent-leur-feminisme/
Logo de la CSN

Confédération des syndicats nationaux

www.csn.qc.ca

1601, avenue De Lorimier
Montréal (Québec) H2K 4M5
Téléphone sans frais : 1 866 646-7760

Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.