Nous défendons les droits des travailleuses
et travailleurs depuis 1921

Les syndicats CSN de la Montérégie tiennent leur 10e congrès

Du même SUJET

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Entente de principe pour les employé-es de la SQDC syndiqués à la CSN

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN…
Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Faut-il attendre qu’il y ait des morts pour que cessent les bris de services?

Le syndicat du préhospitalier de Montréal et de Laval interpelle le gouvernement Legault quant à la…
Vote de moyen de pression à l’unanimité

Vote de moyen de pression à l’unanimité

Insatisfaits du climat de travail et du manque d’ouverture de l’employeur, les chauffeurs d’autobus urbain du…
SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

SQDC : les syndiqué-es enfument le Conseil du trésor

Les membres du Syndicat des employées et employés de la SQDC–CSN ont profité d’une autre journée…
Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

Une autre occasion ratée par le ministre Roberge

À quand une vraie reconnaissance pour toutes celles qui participent au développement de nos enfants en…
Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Les sages-femmes dénoncent le chantage de Sonia LeBel

Flanquée des représentantes et représentants du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN) et de la Fédération…

SOUTENONS LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE ROLLS-ROYCE

Les 530 travailleuses et travailleurs de Rolls- Royce Canada, à Montréal, ont été mis en lockout le 15 mars dernier. Démontrons à Rolls-Royce Canada qu’en attaquant ses 530 salarié-es, c’est à un mouvement fort de ses 1 600 syndicats regroupant 325 000 membres qu’elle s’en prend ! Les personnes qui le souhaitent peuvent faire un don en ligne qui sera utilisé exclusivement pour soutenir la lutte des travailleuses et des travailleurs de Rolls-Royce Canada.

Solidaires dans l’action !

2022-05-17_CCCMonteregie_CSN

Les syndicats CSN de la Montérégie tiennent leur 10e congrès

Le 10e congrès triennal du Conseil central de la Montérégie–CSN se tient cette semaine, du 17 au 20 mai, à Longueuil. Les délégué-es de tous les syndicats CSN de la Montérégie discuteront des grands enjeux qui façonneront l’action syndicale dans la région au cours des trois prochaines années.

Plus spécifiquement, les travaux du congrès porteront sur les moyens à déployer pour dynamiser davantage la mobilisation, pour favoriser l’intégration de toutes et de tous dans nos syndicats et nos milieux de travail et pour renforcer la prévention en santé et sécurité du travail, partout.

Le congrès sera également l’occasion de souligner le centenaire de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), présente en Montérégie depuis sa fondation en 1921. Le conseil central présentera également aux syndicats une proposition pour renforcer le soutien financier offert aux travailleuses et aux travailleurs en grève. À ce sujet, pensons aux salarié-es de Bridor, de Boucherville, mis en lock-out le 25 avril. D’ailleurs, les congressistes se rendront dîner sur la ligne de piquetage le 18 mai.

« On voit de nombreux employeurs du secteur privé comme du public faire des pieds et des mains actuellement pour combler leurs besoins de main-d’œuvre, explique la présidente du Conseil central de la Montérégie–CSN, Annette Herbeuval. Paradoxalement, on vit en même temps plusieurs conflits de travail dans lesquels des employeurs sont à l’offensive afin de rogner les conditions de travail et les salaires. Le conseil central mettra tout en œuvre pour soutenir les syndicats qui revendiquent des conditions de travail et des salaires justes et équitables. »

Présente à l’ouverture du congrès, la présidente de la CSN, Caroline Senneville, souligne que le rôle des conseils centraux est précieux pour les travailleuses et les travailleurs. « Notre capacité de nous mobiliser pour des changements positifs et de nous élever contre les injustices repose beaucoup sur les conseils centraux, comme celui de la Montérégie. Ce sont eux qui font le lien entre nos grandes orientations nationales et leur concrétisation sur le terrain. En ce sens, on aura du pain sur la planche en Montérégie au cours des prochaines années, qu’il s’agisse de la relance de notre économie, de la défense de nos services publics, de nous faire entendre sur la “refondation” du réseau de la santé et des services sociaux proposée par la CAQ ou encore de l’implantation du nouveau régime de santé et de sécurité du travail dans nos milieux. »

Partager cette page sur Facebook Twitter LinkedIn Reddit Pinterest WeChat Mix Pocket